Vœux du Petit Comtois du 1er janvier 1919

vœux du rédacteur Jules Bluzet) Des souhaits que pourraient formuler certains citoyens d’aujourd’hui. Vœux moralisateurs pour la vie publique, aspirant à plus de démocratie. Bluzet appelle à « démolir » la Constitution de 1875 sur laquelle est fondée la IIIe République, la trouvant trop monarchique. La Présidence du Conseil, chef du Gouvernement ou premier ministre, disposait en … Lire la suite Vœux du Petit Comtois du 1er janvier 1919

La catastrophe de la rue de Tolbiac

L’Éclair Comtois du 21 octobre 1915 Dans le XIIIe arrondissement, la rue de Tolbiac  était bordée d’établissements industriels comme les usines Billant, mécanique de précision, reconverties pendant la guerre dans la fabrication de grenades P1, invention de Billant lui-même. Le modèle présenté ci-dessous  est emprunté au site du Musée de l’Infanterie.   Environ 200 ouvriers … Lire la suite La catastrophe de la rue de Tolbiac

Pendant la guerre, une masse de publications… sur la guerre…

Le Petit Comtois du 7 mai 1915 Depuis le début du conflit, la presse fournit une information abondante et plus ou moins censurée sur la guerre. Les journaux sont complétés par des revues et des brochures souvent illustrées. Ainsi le Petit Comtois a-t-il son supplément illustré hebdomadaire. Mais il existe aussi des ouvrages qui, après … Lire la suite Pendant la guerre, une masse de publications… sur la guerre…

Ah, les affaires d’espionnage !

L’Éclair Comtois du 3 avril 1915 En ce début avril, l’Éclair Comtois se régale de l’arrestation de la Belle Lison. Il réveille ainsi une vieille affaire d’espionnage remontant à 1907-1908, l’affaire Ullmo.  La presse est friande d’affaires d’espionnage, surtout lorsqu’elles impliquent une demoiselle aux mœurs légères. Or, pendant la guerre, ces affaires sont tenues secrètes … Lire la suite Ah, les affaires d’espionnage !

Le centenaire du rattachement de Genève à la Suisse annoncé

Le Petit Comtois du 21 juin 1914   Le Petit Comtois assure une information régulière sur la Suisse. D’abord pour le canton le plus proche du Doubs, celui de Neuchâtel, avec les villes horlogères du Locle et de La Chaux-de-Fonds, mais aussi pour le canton de Vaud avec Vallorbe et parfois pour d’autres et pour … Lire la suite Le centenaire du rattachement de Genève à la Suisse annoncé

Le naufrage de l’Empress of Irland, un Titanic oublié…

Le Petit Comtois du 30 mai 1914 Un film a été fait sur cette catastrophe. Bande annonce ci-dessous visible sur le site de l’Office National du film. En 1914, tout le monde a encore à l’esprit la terrible catastrophe du Titanic, tout juste deux ans auparavant. Celle de l’Empress of Irland fut d’une gravité presque … Lire la suite Le naufrage de l’Empress of Irland, un Titanic oublié…

Quand la réclame avait déjà de bonnes techniques publicitaires…

… Elle savait créer l’envie pour le Cirque Royal de passage à Besançon. Le Petit Comtois du 27 mai 1914 (avec aperçu sur les numéros des 23, 24, 25 et 26 mai) Le programme du Cirque Royal publié dans le journal du 27 mai était suffisamment suggestif pour attirer le spectateur. Mais depuis 5 jours, … Lire la suite Quand la réclame avait déjà de bonnes techniques publicitaires…

Pas de match au Parc des Princes, mais un duel…

... Sur le pré, on échangeait des balles, pas des ballons. Le Petit Comtois du 7 mai 1914 (et retour sur celui du du 5 mai) Le Parc des Princes était un stade vélodrome depuis 1897. Avec une piste en anneau, le Parc accueillait des championnats de cyclisme et l’arrivée du tour de France, mais il … Lire la suite Pas de match au Parc des Princes, mais un duel…

Le tramway à Besançon en …1913-1914. Anecdotes cocasses pour les Bisontins d’aujourd’hui.

Le Petit Comtois, éditions diverses entre novembre 1913 et mars 1914 Deux anecdotes du 4 mars 1914 (lisibles ci-dessous : tamponnement et chien écrasé), concernant le tramway d’alors, me poussent à faire une courte compilation des faits locaux du Petit Comtois à son propos. Nombreuses étaient les villes équipées de voies ferrées et de voitures électriques ; … Lire la suite Le tramway à Besançon en …1913-1914. Anecdotes cocasses pour les Bisontins d’aujourd’hui.

La société de la Belle-Époque, une société violente ?

Le Petit Comtois du 31 octobre 1913 et d'autres extraits de fin janvier 1914 Retour sur une chronique du mois d’octobre 1913. Elle nous permet d’évoquer la violence de la société de l’époque, avant la tuerie de masse de 1914-1918. En France, en octobre 1913, 100 homicides pour une semaine ! Assurément, cela devait sortir de … Lire la suite La société de la Belle-Époque, une société violente ?