Quand la banlieue de Besançon songeait à la dissidence

Eclair Comtois et Petit Comtois des 12 et 13 janvier 1921 La majorité de la population bisontine  était alors habituée à vivre dans une cité bien circonscrite dans ses remparts, elle ne voulait pas voir le manque d’équipements publics des quartiers périphériques, mais appartenant pourtant bien à la même municipalité. On était pourtant au début … Lire la suite Quand la banlieue de Besançon songeait à la dissidence

Les sénatoriales de 1921 dans le Doubs : une campagne brève, mais virulente

Des journaux de Besançon du début janvier 2021 Prévues pour le dimanche 9 janvier 1921, les élections sénatoriales demeuraient dans la même dynamique que les législatives de novembre 1919 ; le Bloc National majoritaire à l’Assemblée depuis cette date espérait renouveler son succès pour devenir majoritaire au Sénat. Mettre en valeur les colonies pour mieux en … Lire la suite Les sénatoriales de 1921 dans le Doubs : une campagne brève, mais virulente

Quand on faisait les cadeaux au 1er janvier

Le Petit Comtois du lundi 3 janvier 1921 Le dernier billet  démontrait que Noël était déjà une fête non seulement religieuse, mais aussi païenne et que les cadeaux en faisaient partie. La conclusion de cet article trouve sa vérification dans le Petit Comtois du 3 janvier avec l’exemple d’une fête et de cadeaux, les étrennes, … Lire la suite Quand on faisait les cadeaux au 1er janvier

Fin d’année anticléricale au Petit Comtois… et cléricale à l’Eclair Comtois.

Le Petit Comtois du 30 décembre 1920  L’Eclair Comtois du 31 décembre 1920   Le cléricalisme et l’anticléricalisme tenaient une place notable dans les deux journaux d'opinion de Besançon qu’étaient  le Petit Comtois et l’Eclair-Comtois. Ils en faisaient une de leur raison d’être et les billets de ce blog ont abondé sur ce sujet. Leurs … Lire la suite Fin d’année anticléricale au Petit Comtois… et cléricale à l’Eclair Comtois.

Noël d’antan à Besançon

On peut évoquer les Noël anciens avec l’orange ou le sucre d’orge reçus par les enfants après la messe de minuit ; souvenirs de frugalité, simplicité et pauvreté de l’époque. Mais à Besançon, comme ailleurs, Noël n’était pas forcément dépourvu de cadeaux et la fête réjouissait beaucoup d’enfants et de parents. Pour les petits, des bonnes … Lire la suite Noël d’antan à Besançon

A propos du journal d’Auguste Castan (oct. 1870-mars 1871).

Pour connaître Auguste Castan, cliquez sur ce lien La Bibliothèque Municipale de Besançon détient de nombreux écrits de son ancien bibliothécaire et archiviste Auguste Castan, dont ce journal de 160 pages couvrant la période du 17 octobre 1870 au 22 mars 1871. Besançon était alors prise dans la guerre franco-prussienne et la ville menacée d'être … Lire la suite A propos du journal d’Auguste Castan (oct. 1870-mars 1871).

Jules BLUZET de retour

Le Petit Comtois du 10 décembre 1920 Vous avez pu déjà ressentir le plaisir de retrouver une chronique journalistique appréciée parce que son auteur vous complaît par ses idées, mais aussi par son style.Si vous avez lu avec un peu de régularité ce blog, vous avez pu rencontrer Jules Bluzet dans de nombreux billets depuis … Lire la suite Jules BLUZET de retour

L’emprunt national de 1920

Diverses éditions du Petit Comtois et de la Dépêche Républicaines de novembre 1920 et ressources de Gallica Le billet du 26 novembre montrait que la rue avait été utilisée pour favoriser la réussite du grand emprunt national de novembre 1920. Des étudiants avaient manifesté en sa faveur. On peut aussi voir sur la photo ci-dessous … Lire la suite L’emprunt national de 1920

« Ne goutotte de lolo ». La Goutte de lait.

Le Petit Comtois du 4 décembre 1920 et d'autres ressources sur memoirevive L’article du Petit Comtois du 4 décembre 1920 est l’occasion de rappeler ce que fut la Goutte de lait. Cette œuvre municipale se chargeant d'aider les mères et leurs nourrissons. Apparue en 1894 à, Fécamp, cette organisation essaime rapidement dans de nombreuses villes … Lire la suite « Ne goutotte de lolo ». La Goutte de lait.

A propos du transfert de corps de soldats morts pour la France

Le Petit Comtois du 01/12/1920 Les Monuments aux Morts n’ont pas toujours fait l'unanimité parmi les autorités et les habitants des communes où ils furent érigés et il est un autre point qui posa problème dans certaines communes : le rapatriements des corps. Le transfert des corps de soldats morts pour la France, autorisé par la … Lire la suite A propos du transfert de corps de soldats morts pour la France