Victor Hugo n’avait pas que des admirateurs à Besançon

L’Éclair Comtois du 25 novembre 1922 "Les solennelles turlutaines habillées d'oripeaux éclatants du grand poète sonore et vide..." C'est un bisontin, rédacteur en chef d'un journal local qui s'exprime ainsi à propos des écrits de Victor Hugo. Louis Hosotte, rédacteur en chef de l’Eclair Comtois, avait la polémique dans le sang. Il faut lui reconnaître … Lire la suite Victor Hugo n’avait pas que des admirateurs à Besançon

Le droit de vote des femmes dans les trois journaux de Besançon entre 1913 et 1922

Un changement d’opinion dans la rédaction du journal le Petit Comtois ?  Le Petit Comtois et l'Eclair Comtois du 24/11/1922 Depuis les éditions de l’automne 1913 avec une lecture régulière du quotidien le Petit Comtois jusqu’à cette date du 24 novembre 1922, j’ai rencontré peu de billets, articles ou chroniques favorables au vote des femmes. Au … Lire la suite Le droit de vote des femmes dans les trois journaux de Besançon entre 1913 et 1922

L’inauguration du Monument aux Morts de Cubry en dit long…

... sur la diversité sociale des victimes et sur la société de ce village. La Dépêche Républicaine du 13 novembre 1922 (datée 14/11 dans le répertoire de memoirevive) Il est inhabituel de trouver dans un journal local quatre pleines colonnes pour le compte-rendu d’une inauguration de monument aux morts d’un petit village d’à peine plus … Lire la suite L’inauguration du Monument aux Morts de Cubry en dit long…

Isadora Duncan

L’Eclair Comtois du 4 novembre 1922 Un  petit billet de l’Eclair Comtois du 4 novembre permet d’évoquer cette grande danseuse que fut Isadora Duncan. Le journal relate un épisode connu de l’incompréhension dont firent preuve des Américains à l’égard de cette femme alors proche des idées socialistes et soutien déclaré (pour un temps) à la … Lire la suite Isadora Duncan

Besançon : l’obstacle des voies de chemin de fer pour accéder à Bregille

Le Petit Comtois du 29 octobre 1922 A Besançon, la mise en place de la voie ferrée vers la Suisse (1884-1885), par le quartier de la Mouillère représenta un obstacle à la circulation entre le quartier de Bregille et la ville centre. Et ce, d’autant plus qu’un espace d’entrepôts et de voies de garage jouxta … Lire la suite Besançon : l’obstacle des voies de chemin de fer pour accéder à Bregille

Les Mauvillier, photographes à Besançon de 1883 aux années 1930

L'Eclair Comtois du 18 octobre 1922 Ce  court article de l’Éclair Comtois  attira mon attention sur un photographe bisontin, Pierre Emile MAUVILLIER (1852-1924) et son fils Jacques Eugène Marcel (1892-1960). Le rédacteur, M. Parcley, y présente une exposition dans la vitrine des Mauvillier, rue de la Préfecture, sur les artistes lyriques de Besançon. Il apprécie … Lire la suite Les Mauvillier, photographes à Besançon de 1883 aux années 1930

Mangeaient-ils si « bio » que cela nos grands-parents et arrière grands parents ?

Le Petit Comtois du 5 octobre 1922 L’usage des pesticides est ancien et la nature de quelques-uns alors répandus fait frémir. Des accidents répétés avec des composés arsenicaux amenaient le ministre de l’agriculture à rappeler les précautions d’usage et les interdits. Ces produits, l’arseniate de soude ou l’arsénite de sodium,  relevaient d’un usage contrôlé et … Lire la suite Mangeaient-ils si « bio » que cela nos grands-parents et arrière grands parents ?

Une avocate pour défendre un soldat en Conseil de Guerre

Besançon, le 3 octobre 1922 La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 4 octobre 1922 Aujourd’hui où la profession d’avocat est féminisée à 55%  on ne préciserait pas forcément le genre du représentant de la défense  d’un justiciable dans une procédure, mais l'on noterait simplement, selon l’usage, dans un compte-rendu, maître Isnard. Mais, en 1922, lors … Lire la suite Une avocate pour défendre un soldat en Conseil de Guerre

La Suisse d’Emile Isenbart

L'Éclair Comtois du 18 septembre 1922 reprenant la Gazette de Lausanne du 20 août 1922 Au printemps 1922, à Besançon, une exposition d’envergure honorait le peintre Isenbart, natif de la ville il y était mort l’année précédente. Déjà, l'Éclair Comtois avait cité William Ritter, journaliste et écrivain pour commenter l' œuvre de l'artiste exposée au … Lire la suite La Suisse d’Emile Isenbart