Le petit commerce et la guerre : exemple de réclames à Besançon

Le Petit Comtois du 20 décembre 1914 À l’approche de Noël, et sachant que les familles des mobilisés font souvent des efforts pour le bien-être de leurs proches soldats, les réclames de certains commerces mettent à profit cette attention pour vanter leurs marchandises.  Deux exemples permettent d’apprécier le sens commercial de certains vendeurs et parfois … Lire la suite Le petit commerce et la guerre : exemple de réclames à Besançon

La bataille des Falklands

Le Petit Comtois du 11 décembre 1914 La bataille navale des Falklands, le 8 décembre 1914, est la deuxième grande victoire britannique sur la flotte allemande après celle d’Heligoland (cf. billet de fin août 1914). Elle suivait la défaite de Coronel où l’escadre de l'amiral allemand Von Spee, la même qui sera détruite aux Falklands, … Lire la suite La bataille des Falklands

Il ne fallut pas attendre Noël 1914 pour que des soldats ennemis éprouvent de l’empathie les uns pour les autres…

Le Petit Comtois du 17 octobre 1914 Jusque là, le journal n’a publié que des appréciations agressives, ironiques, méprisantes et médisantes à l’égard des Allemands. La perception que les soldats avaient de leur ennemi était faite d’une hostilité normale, parfois de hargne et peut-être de haine. On a pu trouver du respect pour un adversaire … Lire la suite Il ne fallut pas attendre Noël 1914 pour que des soldats ennemis éprouvent de l’empathie les uns pour les autres…

À Besançon, au début de la guerre, l’explosion du chômage effraie…

Le Petit Comtois du 6 septembre 1914 ... et pousse à réagir. Comme toutes les villes ouvrières, Besançon trouva son industrie à l’arrêt, ou presque, après la mobilisation militaire du  début août. Des spécialistes et des manœuvres, des chefs d’équipe et des ingénieurs, des directeurs commerciaux et des patrons étaient sous les drapeaux et il … Lire la suite À Besançon, au début de la guerre, l’explosion du chômage effraie…

Deux éditions. Beaucoup d’agitation…

Le Petit Comtois du jeudi 30 juillet 1914 Les unes des deux éditions sont intégralement consacrées  au conflit austro-serbe et à ses effets en Europe. L’essentiel des colonnes énumère les informations les plus récentes.  Une part notable concerne l’Autriche-Hongrie, son plan de guerre, ses raisons, sa responsabilité ; la position allemande paraît encore évolutive avec l’action … Lire la suite Deux éditions. Beaucoup d’agitation…

TROIS éditions ce 29 juillet. À lire la une de chacune, c’est la guerre en Europe.

Le Petit Comtois du 29 juillet 1914 1ère édition : Tout ce qui a trait au conflit qui s’annonce est en une, hormis quelques remarques de dernière heure en page 3. Alors que le fameux procès de Mme Caillaux en est à sa phase finale, il n’occupe qu’une toute petite place en bas à droite (cadre … Lire la suite TROIS éditions ce 29 juillet. À lire la une de chacune, c’est la guerre en Europe.

Deux éditions ce 28 juillet, tant l’information est fluctuante et angoissante.

Le Petit Comtois du 28 juillet 1914 1ère édition : Fausse détente et paniques boursières Alors que le chef de l’État français, de retour de Russie, renonce aux étapes norvégiennes et danoises, pourtant prévues, en raison de la gravité des événements, le Petit Comtois insiste sur une certaine détente. Des médiations, franco-russe et anglo-italienne, semblent acceptées … Lire la suite Deux éditions ce 28 juillet, tant l’information est fluctuante et angoissante.