Une rue Louis Pergaud à Besançon

Le Petit Comtois du 18/06/1920 On trouve dans le Petit Comtois du 18 juin 1920 une demande pour baptiser une rue de Besançon du nom de louis Pergaud. Elle fut faite en vue du Conseil municipal de cette ville du 21 juin 1920. Ce fut chose faite, presque six ans après, lors du Conseil municipal … Lire la suite Une rue Louis Pergaud à Besançon

Au détour d’une lecture, le général Tabouis me ramène à Geneviève…

L’Eclair Comtois du 1er juin 1920 Geneviève Tabouis fut un personnage radiophonique qui en intrigua plus d’un lors de ses chroniques « les Dernières nouvelles de demain » et sa voix est impérissable dans ma mémoire. Cette voix  peu agréable ne laissait pas indifférent. Le contenu des sujets abordés, quand il m’arrivait de les entendre dans les … Lire la suite Au détour d’une lecture, le général Tabouis me ramène à Geneviève…

« Si je reviens un jour »

Les lettres retrouvées de Louise Pikovsky Une fois n'est pas coutume. Laissons les journaux locaux de Besançon pour parler d'une bande dessinée parue en mars et dont la promotion et la diffusion ont été ralenties par le confinement lié au covid-19. Reçue hier par la Poste, après une deuxième commande à la librairie "l'Intranquille", elle … Lire la suite « Si je reviens un jour »

Edouard Quartier la Tente

Le Petit Comtois du 3 mai 1920 Résumé : Édouard Quartier la Tente (1855-1925)  fut membre éminent de la franc-maçonnerie suisse, pacifiste, convaincu de la capacité des maçons à maintenir la paix avant 1914. Très affecté par les positions de la maçonnerie allemande qui le firent douter de la Loge dans son action internationale; son action … Lire la suite Edouard Quartier la Tente

Résoudre le déficit budgétaire

Le Petit Comtois du 16 avril 1920 L’anniversaire de la mort de Léon Blum date d’il y a deux semaines – il disparut le 30 mars 1950 –. Cent ans avant cet anniversaire, le 15 avril 1920, il intervenait à l’Assemblée Nationale pour proposer un contre-projet budgétaire à celui de la commission des impôts. On constatera … Lire la suite Résoudre le déficit budgétaire

Besançon : meeting de la CGT avec Galantus

Petit Comtois et Éclair Comtois du 22/03/1920 Se remémorer ce que furent les meetings ouvriers depuis la fin du XIXe siècle rappelle les profondes transformations du monde du travail depuis cette époque. La classe ouvrière n’avait peut-être pas d’homogénéité et ses divisions étaient apparentes, mais une conscience de classe existait bel et bien auprès d’un … Lire la suite Besançon : meeting de la CGT avec Galantus

HANSI, Jean Jacques WALTZ (1873-1951)

La Presse Bisontine qui remplace alors (jusqu’au 17 février) les éditions des trois journaux bisontins présente assez peu d’intérêt en raison de sa neutralité politique. C’est l’occasion de revenir sur ce personnage de l’Alsace francophile, Hansi. Il a déjà fait l’objet de plusieurs billets sur ce blog, au même titre que Zislin, moins connu, mais … Lire la suite HANSI, Jean Jacques WALTZ (1873-1951)

Louis Hosotte contre Jules Jeanneney

L’Éclair Comtois du 5 janvier 1919 Le rédacteur en chef de l’Éclair Comtois s’immisce dans les débat à propos des élections sénatoriales. Localement, il sait la puissance des radicaux dont le leader n’est autre que Jules Jeanneney, maire de Rioz, en Haute-Saône, sénateur depuis 1909, mais aussi sous-secrétaire d’Etat auprès du Président  du Conseil, Georges … Lire la suite Louis Hosotte contre Jules Jeanneney

« Un loup », c’est-à-dire un loupé…

Ou la profession de foi d’un candidat aux législatives.La Dépêche Républicaine du 4 novembre 1919. C’est bien dans le sens médiatisé après son usage par Martine Aubry (« quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ») que le député Emmanuel Brousse utilise ici ce nom. Rien à voir avec l’animal, le terme désigne ici un … Lire la suite « Un loup », c’est-à-dire un loupé…