Alexandre Duval  (1847-1922)

La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 22 février 1922 Caricature sur Gallica La Dépêche publie une nécrologie inhabituelle en une, ce 22 février. Alexandre Duval était mort quelques jours avant, le 15. Restaurateur fort célèbre à Paris, il avait  hérité des premiers Bouillons créés par son père, boucher, dans le quartier des Halles, ces restaurants … Lire la suite Alexandre Duval  (1847-1922)

Le centenaire de Pasteur en 1922

Le Petit Comtois du 15 janvier 1922 Le père de Pasteur était natif de Besançon où  sa maison natale est signalée rue d’Arènes. Il y est né le 16 mars 1791. Son père exerçait la profession de tanneur et Jean-Joseph reprit ce métier à Dole, où naquit Louis, puis à Arbois. Besançon édita une carte … Lire la suite Le centenaire de Pasteur en 1922

En préparation du tricentenaire de Molière…

… discours de Victor Bérard sur cette commémoration de 1922 et celles de Pasteur et Champollion. Le Petit Comtois du 13 décembre 1921 France Mémoire, service de l’Institut de France a prévu la commémoration du quatrième centenaire de la naissance de Molière à partir de janvier 2022. La mémoire collective nationale était déjà entretenue officiellement … Lire la suite En préparation du tricentenaire de Molière…

Louis Hosotte contre Anatole France

L'Eclair Comtois du 20/11/1921 Anatole France vient de recevoir le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre et Louis Hosotte, le rédacteur en chef du très catholique Eclair Comtois, ne digère pas cette récompense pour un homme qu'il abhorre et qui est déjà décoré de la Légion d'Honneur et membre de l'Académie Française. … Lire la suite Louis Hosotte contre Anatole France

Il y a cent ans : les conditions de transport des animaux de boucherie

Le Petit Comtois du 28 novembre 1921 C’est à la suite de son article du 14 novembre 1921 que Jules Bluzet, chroniqueur régulier du Petit Comtois, fait connaître sur trois colonnes à la une son indignation à propos des conditions de transport des animaux de boucherie, gros et petits. Aujourd’hui, l’action de L214 montre qu’il y … Lire la suite Il y a cent ans : les conditions de transport des animaux de boucherie

« L’homme et la bête »

Le Petit Comtois du 14 novembre 1921 Depuis 1918, Jules Bluzet se fait rare dans le Petit Comtois. Ce chroniqueur bon enfant, capable d’indignation, animé par des sentiments de justice et fraternité a suscité de très nombreux articles dans ce blog. Ils sont accessibles avec le moteur de recherche en tapant son nom.                 Le … Lire la suite « L’homme et la bête »

Obsèques d’officiers à Villefrancon

L’Eclair Comtois du 1er novembre 1921 Les inhumations de soldats tués en 1914-1918 se poursuivirent longtemps après la fin des combats avec le retour dans leur commune d’origine des restes de ces hommes. Les familles catholiques tinrent souvent à une cérémonie religieuse, une messe d’enterrement. Ainsi, le 1er novembre 1921, l’Eclair Comtois, journal catholique et … Lire la suite Obsèques d’officiers à Villefrancon

Théophile Alexandre Steinlen (4)

Précédents articles :Steinlen et les femmesSteinlen : un engagement politique et socialSteinlen et la grande guerre Steinlen et les chats Dans les Hommes d’aujourd’hui, une courte biographie de Steinlen de 1889, on peut lire : « Un chat, un autre chat, qui serait bien une chatte car cinq ou six petits chats plus foncés, plus malicieux et … Lire la suite Théophile Alexandre Steinlen (4)

Laurent Mégevand (1754-1814)

Le Petit Comtois du 17 octobre 1921 La plupart des Bisontins connaissent Mégevand, ne serait-ce que par la rue qui porte son nom, et beaucoup savent qu’il fut à l’origine de l’implantation d’horlogers suisses à Besançon pendant la Révolution française. On ignore plus souvent les circonstances de sa mort.                 Maurice Pigallet, alors responsable des … Lire la suite Laurent Mégevand (1754-1814)

Théophile Alexandre Steinlen (2)

Billet précédent sur l'engagement social et politique. Steinlen et les femmes La femme figure dans tous les thèmes qui passionnent Steinlen. On l’a dit précédemment pour la femme au travail, c’est aussi vrai pour celle qui est au repos et rêveuse, l'allégorie femme (Victoire, République, Révolte…), la femme danseuse et/ou chanteuse, la femme amoureuse, la … Lire la suite Théophile Alexandre Steinlen (2)