Quand la banlieue de Besançon songeait à la dissidence

Eclair Comtois et Petit Comtois des 12 et 13 janvier 1921 La majorité de la population bisontine  était alors habituée à vivre dans une cité bien circonscrite dans ses remparts, elle ne voulait pas voir le manque d’équipements publics des quartiers périphériques, mais appartenant pourtant bien à la même municipalité. On était pourtant au début … Lire la suite Quand la banlieue de Besançon songeait à la dissidence

« Ne goutotte de lolo ». La Goutte de lait.

Le Petit Comtois du 4 décembre 1920 et d'autres ressources sur memoirevive L’article du Petit Comtois du 4 décembre 1920 est l’occasion de rappeler ce que fut la Goutte de lait. Cette œuvre municipale se chargeant d'aider les mères et leurs nourrissons. Apparue en 1894 à, Fécamp, cette organisation essaime rapidement dans de nombreuses villes … Lire la suite « Ne goutotte de lolo ». La Goutte de lait.

Malpropreté en ville. Besançon en 1920

La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 14 novembre 1920 Les crottes de chien demeurent un fléau des trottoirs des cités, dès qu’elles n’offrent pas la proximité d’un parc ou celle des rives herbeuses d’un cours d’eau. Besançon est pourtant bien dotée en espaces verts, mais aujourd’hui comme hier, le piéton inattentif risque de marcher dans … Lire la suite Malpropreté en ville. Besançon en 1920

Les fêtes du cinquantenaire et commémoration de l’armistice. 11 novembre 1920 à Besançon

D’après les trois journaux de Besançon : Eclair Comtois,  Petit Comtois et Dépêche Républicaine. Extrait de l'Eclair Comtois Ce fut une véritable journée de fêtes malgré des frimas précoces (temps brumeux et froid signale le Petit Comtois, quand l’Eclair Comtois parle des morsures du froid et la Dépêche Républicaine de températures peu engageantes). La différence de … Lire la suite Les fêtes du cinquantenaire et commémoration de l’armistice. 11 novembre 1920 à Besançon

Un visiteur du musée avisé… ou non.

Le Petit Comtois des 8, 9 et 20 juillet 1920 Durant le confinement lié à la covid-19, les musées de Besançon, comme tous les autres, étaient fermés. Mettant à profit les ressources en cartes postales de 1920 établies à partir des salles du musée des beaux-arts et d’archéologie après sa réouverture d’après-guerre, un court fil … Lire la suite Un visiteur du musée avisé… ou non.

A propos d’un plan de Besançon

Sur Gallica Bnf. Plan daté de 1895 Pour se repérer dans Besançon à la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 1920, il est utile d’observer ce plan de 1895 des Établissements Lardier, imprimé chez Gerst. L’entreprise Lardier était installée rue Bersot et connue aussi pour une production importante de cartes postales dont … Lire la suite A propos d’un plan de Besançon

Besançon : meeting de la CGT avec Galantus

Petit Comtois et Éclair Comtois du 22/03/1920 Se remémorer ce que furent les meetings ouvriers depuis la fin du XIXe siècle rappelle les profondes transformations du monde du travail depuis cette époque. La classe ouvrière n’avait peut-être pas d’homogénéité et ses divisions étaient apparentes, mais une conscience de classe existait bel et bien auprès d’un … Lire la suite Besançon : meeting de la CGT avec Galantus

Besançon : agrandissement de la promenade Granvelle

Le Petit Comtois du 9 aout 1919 Ces quelques lignes du journal reprenant les délibérations d'un conseil municipal, permettent d'évoquer la promenade Granvelle, alors un des lieux de sociabilité préféré des Bisontins depuis son aménagement à la fin du XVIIIe siècle, par l'architecte Bertrand. Toutes les illustrations suivantes sont extraites de memoirevive ou de photos … Lire la suite Besançon : agrandissement de la promenade Granvelle

Le 14 juillet 1919, grandiose à Paris, modeste à Besançon

Quand Paris éclipse la province... qui s’en attriste Dans toute la France et particulièrement à Paris, ce 14 juillet 1919 fut une commémoration de la Victoire et pas seulement la fête de la nation comme en avait décidé l'État républicain depuis 1880. Elle fut la Fête du triomphe, de la Revanche et de la patrie … Lire la suite Le 14 juillet 1919, grandiose à Paris, modeste à Besançon

Hilaire de Chardonnet académicien

L’Eclair Comtois du 14 mai 1919 Sur memoirevive.besancon.fr ↑ Alors que le Petit Comtois, comme la Dépêche Républicaine n’en touchent mot, l’Éclair Comtois apprend à ses lecteurs qu’une personnalité locale, Hilaire Bernigaud, comte de Chardonnet, a été élu à l’Académie des Sciences l’avant-veille,  le 12 mai 1919. Les Bisontins connaissaient le comte de Chardonnet, ils … Lire la suite Hilaire de Chardonnet académicien