Les procès de Leipzig

Le Petit Comtois du 18 juin 1921 Depuis le 23 mai 1921, se tenaient à Leipzig, des procès pour crimes de guerre imputables à des Allemands. Ces procès ont été longtemps laissés dans l’ombre,  – Jean Jacques Becker les a évoqués dans la revue l’Histoire d’octobre 1995 – oubliés après les grands procès de Nuremberg … Lire la suite Les procès de Leipzig

Besançon : faire la lumière sur l’affaire Bersot divisait

L'Eclair Comtois du 13 juin 1921 L’association des mutilés et réformés n°1 du Doubs, puisant ses informations dans le journal local Germinal, s’emparait de l’affaire Bersot lors de son assemblée du 8 juin 1921 et attendait une enquête pour que justice fut rendue à ce soldat fusillé pour un motif dérisoire : le refus de porter … Lire la suite Besançon : faire la lumière sur l’affaire Bersot divisait

Inauguration des monuments aux morts d’Ornans

Petit Comtois du 13 juin 1921 C’est à une journée entière de commémoration, le 12 juin 1921, que furent invitées des personnalités militaires et politiques et tous les Ornanais.Les monuments aux morts, réalisés la plupart du temps par souscription donnèrent lieu à ces cérémonies remarquables dans les grandes communes et, celle d'Ornans fut une des … Lire la suite Inauguration des monuments aux morts d’Ornans

Les Tchèques sans les slovaques ?

Petit Comtois du 6 juin 1921 Les lecteurs qui ont connu la scission entre Tchèques et Slovaques en 1993 ont pu être étonnés de la rapidité avec laquelle elle s’est faite après la chute du communisme qui figeait depuis 1945 toute velléité nationale au sein de la Tchécoslovaquie. Or, le rappel des tensions entre les … Lire la suite Les Tchèques sans les slovaques ?

Emile Jeannin, un pionnier de l’aviation décrié à Besançon

Le Petit Comtois du 30 mai 1921 Appartenant à la famille des pionniers de l’aviation, Emile Jeannin, dont la famille est originaire de Besançon, ne laissa pourtant pas dans cette ville un souvenir apprécié. Alsacien, né à Mulhouse en 1875, il s’y fit connaître comme coureur cycliste. Amateur passionné de sport mécanique, il délaissa le … Lire la suite Emile Jeannin, un pionnier de l’aviation décrié à Besançon

« No pasaran », slogan de 1936 ou de la première guerre mondiale ?

Petit Comtois  du 23 mai 1921 Voilà un slogan catalan associé habituellement au discours de la Pasionaria Dolores Ibarruri, en 1936, galvanisant les Républicains espagnols contre les troupes de Franco. Et cependant, on peut lui trouver  des origines antérieures. Elles sont suggérées dans Wikipedia, notant l’expression dans un poème catalan de 1914 ; ses vers protestent … Lire la suite « No pasaran », slogan de 1936 ou de la première guerre mondiale ?

Ferdinand Buisson rêve encore à une école unique

Le Petit Comtois du 19 mai 1921 La tribune de la une du Petit Comtois est due à Ferdinand Buisson (1841-1932). J’avais oublié la longévité de ce grand pédagogue laïque et j’en étais resté à son œuvre sous Jules Ferry quand il dirigeait l’enseignement primaire ou à son action en faveur de la Société des … Lire la suite Ferdinand Buisson rêve encore à une école unique

Un article sur « les fusillés pour l’exemple » de Flirey

Le Petit Comtois du 14 mai 1921 Les « fusillés pour l’exemple » ont attiré l’attention des chercheurs depuis longtemps. Prisme 1418 a mis en ligne le bilan de ses recherches sur le nombre et les motifs de condamnation des fusillés à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre. Mémoire des Hommes fournit aussi les résultats de … Lire la suite Un article sur « les fusillés pour l’exemple » de Flirey

Dommages de guerre des églises françaises

L’Eclair Comtois du 13 mai 1921 Le journal catholique et clérical de Besançon, l’Eclair Comtois, reprend des données publiées par la Libre Parole pour dresser un bilan sur « les dommages de guerre des églises françaises ». (Notons au passage cette erreur dans le titre qui consiste à mettre une majuscule au mot église quand il désigne … Lire la suite Dommages de guerre des églises françaises

D’un fait divers… à la Grande Guerre

Le  Petit Comtois du 6 mai 1921 Ce fait local du 5 mai 1921, paru dans le Petit Comtois le lendemain, me pousse à découvrir un homme qui joua du couteau et du revolver contre deux gardes-champêtres de Besançon alors qu’ils ne le menaçaient pas. Comment peut-on participer à une fête de quartier avec de telles … Lire la suite D’un fait divers… à la Grande Guerre