Victor Hugo n’avait pas que des admirateurs à Besançon

L’Éclair Comtois du 25 novembre 1922 "Les solennelles turlutaines habillées d'oripeaux éclatants du grand poète sonore et vide..." C'est un bisontin, rédacteur en chef d'un journal local qui s'exprime ainsi à propos des écrits de Victor Hugo. Louis Hosotte, rédacteur en chef de l’Eclair Comtois, avait la polémique dans le sang. Il faut lui reconnaître … Lire la suite Victor Hugo n’avait pas que des admirateurs à Besançon

Besançon : l’obstacle des voies de chemin de fer pour accéder à Bregille

Le Petit Comtois du 29 octobre 1922 A Besançon, la mise en place de la voie ferrée vers la Suisse (1884-1885), par le quartier de la Mouillère représenta un obstacle à la circulation entre le quartier de Bregille et la ville centre. Et ce, d’autant plus qu’un espace d’entrepôts et de voies de garage jouxta … Lire la suite Besançon : l’obstacle des voies de chemin de fer pour accéder à Bregille

Les Mauvillier, photographes à Besançon de 1883 aux années 1930

L'Eclair Comtois du 18 octobre 1922 Ce  court article de l’Éclair Comtois  attira mon attention sur un photographe bisontin, Pierre Emile MAUVILLIER (1852-1924) et son fils Jacques Eugène Marcel (1892-1960). Le rédacteur, M. Parcley, y présente une exposition dans la vitrine des Mauvillier, rue de la Préfecture, sur les artistes lyriques de Besançon. Il apprécie … Lire la suite Les Mauvillier, photographes à Besançon de 1883 aux années 1930

Une avocate pour défendre un soldat en Conseil de Guerre

Besançon, le 3 octobre 1922 La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 4 octobre 1922 Aujourd’hui où la profession d’avocat est féminisée à 55%  on ne préciserait pas forcément le genre du représentant de la défense  d’un justiciable dans une procédure, mais l'on noterait simplement, selon l’usage, dans un compte-rendu, maître Isnard. Mais, en 1922, lors … Lire la suite Une avocate pour défendre un soldat en Conseil de Guerre

D’une stèle funéraire à un incendie meurtrier… et de fil en aiguille (2)

Précédemment, la stèle funéraire d’un jeune homme de 25 ans a permis de rappeler une catastrophe industrielle à Besançon, en juin 1868. Celle-ci nous permet de rencontrer trois personnalités de l’histoire locale et/ou nationale (Adolphe Veil-Picard, Jean Résal à travers son père Henry et Alexandre Bertrand) et d’évoquer deux communautés religieuses, protestante et juive, bien … Lire la suite D’une stèle funéraire à un incendie meurtrier… et de fil en aiguille (2)

D’une stèle funéraire à un incendie meurtrier… (1)

Ainsi va la quête d’informations.Un autre titre : Besançon, sept morts dans l’incendie d’une distillerie, 9 juin 1868. L’Union Franc-Comtoise du 11 juin 1868. Le Courrier Franc-Comtois du 10 juin 1868. La Franche-Comté des 10, 11 et 12 juin 1868. Au début,  un cheminement dans le cimetière des Champs Bruley, à Besançon, conduit à une … Lire la suite D’une stèle funéraire à un incendie meurtrier… (1)

Un nouveau lotissement à Besançon : Bregille-Beauregard

Plusieurs éditions de la Dépêche Républicaine de Franche-Comté de la fin juillet 1922 Plan de Besançon fin des années 1920 sur Gallica Fin juillet 1922, la Dépêche Républicaine publia plusieurs fois une annonce pour un projet de lotissement à Besançon-Bregille. Il s’agissait d’une publicité payée par la Société générale industrielle et foncière, entreprise parisienne qui … Lire la suite Un nouveau lotissement à Besançon : Bregille-Beauregard

Quand Besançon attendait un parc des sports

Les Sports Comtois d’août 1922 On trouve sur Gallica.bnf.fr, (référencés aussi sur memoirevive.besancon.fr) des exemplaires du périodique « les Sports Comtois » parus dans les années 1920. Ses rédacteurs souhaitaient ne laisser aucun sport à l’écart de leur intérêt, mais la liste commence par le cyclisme et l’on comprend pourquoi en lisant comme responsables  l’Union Vélocipédique de … Lire la suite Quand Besançon attendait un parc des sports

Fêtes à Besançon les 14, 15 et 16 juillet 1922

Le Petit Comtois et la Dépêche Républicaine de Franche-Comté. Festivités à l’occasion du centenaire de la Chambre de Commerce  de Besançon et  du Doubs Ces fêtes de la mi-juillet connurent un certain succès. Elles avaient été préparées avec soin et coïncidèrent avec le passage du Président du Conseil Raymond Poincaré, le 16 juillet, de retour … Lire la suite Fêtes à Besançon les 14, 15 et 16 juillet 1922

Trois frères de Besançon, morts pour la France

Un billet d’août 2015 avait abordé les fratries du Doubs détruites ou décimées par la grande guerre. Les quatre frères Piquerez, de Maîche, retenaient aussi l’attention.Une famille CUSSEY, de Besançon, fait l'objet de ces lignes. ← L’avis de décès pour la réinhumation d’Henri Cussey le 19 mai 1922  est à l’origine de ce billet. Cet … Lire la suite Trois frères de Besançon, morts pour la France