1789 à Besançon (4)

Précédents articles sur 1789 à Besançon : - 20 décembre 2021- 26 décembre 2021- 2 janvier 2022 Dans son texte du 12 février, le rédacteur Camille Vuillame précise  les décisions confédérales prises par les villes de la Comté et s’enorgueillit, comme Comtois, que ce fut la Franche-Comté qui,  la première, eut l’idée d’une confédération entre … Lire la suite 1789 à Besançon (4)

1789 à Besançon (3)

(Suite des articles des 20 et 26 décembre 2021) Mi-septembre 1789 (article du 15 janvier 1922), la milice est réorganisée à l’initiative de la municipalité et un rapport de force se développe entre celle-ci et les 2040 hommes appartenant à la «Garde Nationale et patriotique de la ville de Besançon ». Les gardes nationaux  refusent cette … Lire la suite 1789 à Besançon (3)

1789 à Besançon (2)

Suite de l'article du 20 décembre L’auteur, Camille Vuillame, a bien rendu compte de l’intrication entre problèmes antérieurs et ceux du  présent accentuant les troubles dans toute la France et dans la contrée et la ville de Besançon en particulier.Dans l’édition du 18 décembre, il signale à nouveau une manifestation religieuse demandant l’intercession des saints … Lire la suite 1789 à Besançon (2)

Pour la liberté de la presse

Quand la presse elle-même mettait le holà aux velléités du Petit Parisien de s’en prendre aux journaux locaux d’opinion pour leur arracher leurs lecteurs. Le Petit Comtois et la Dépêche Républicaine du 20 novembre 2021 Plutôt de gauche modérée avant guerre, le Petit Parisien était devenu un journal de droite après, sous la direction des … Lire la suite Pour la liberté de la presse

Les sénatoriales de 1921 dans le Doubs : une campagne brève, mais virulente

Des journaux de Besançon du début janvier 2021 Prévues pour le dimanche 9 janvier 1921, les élections sénatoriales demeuraient dans la même dynamique que les législatives de novembre 1919 ; le Bloc National majoritaire à l’Assemblée depuis cette date espérait renouveler son succès pour devenir majoritaire au Sénat. Mettre en valeur les colonies pour mieux en … Lire la suite Les sénatoriales de 1921 dans le Doubs : une campagne brève, mais virulente

Un journal d’opinion vu par son rédacteur en chef

L’Éclair Comtois du 1er juillet 1920 Il est difficile d’apprécier Louis Hosotte, le rédacteur en chef de l’Éclair Comtois. Depuis bientôt 7 ans que je lis ses tribunes écrites entre 1913 et 1920, il m’est apparu insupportable par son virulent antisémitisme. A plusieurs reprises, on a pu déceler son regret de la monarchie, surtout parce … Lire la suite Un journal d’opinion vu par son rédacteur en chef

La question juive d’après l’Éclair Comtois

L’Éclair Comtois du 12 avril 1920 S’il fallait une nouvelle preuve de l’antisémitisme de ce journal, l’édition de ce jour en apporte une de taille. La tribune commence par une lettre adressée à la rédaction de l’Éclair Comtois par un jeune juif de Besançon argumentant contre l’antisémitisme de ce quotidien et de son rédacteur en … Lire la suite La question juive d’après l’Éclair Comtois

Quand des typographes censuraient leur propre journal.

L’Éclair Comtois du 19 février 1920 Cet épisode éditorial de l’Homme Libre illustre l’importance de l’agitation sociale et politique qui marqua, entre autres, la presse française en 1919-1920. C’est l’Éclair Comtois qui en informait ses lecteurs. Information intentionnelle pour déprécier les typographes militants d’extrême gauche. A la fin de l’année 1919, la presse parisienne avait … Lire la suite Quand des typographes censuraient leur propre journal.