Les emprunts russes « répudiés » par les Bolcheviks

Le Petit Comtois du 10 décembre 1917 La révolution d’octobre inquiétait les alliés de la Russie en raison du risque de paix séparée avec l’Allemagne, et d’autres incertitudes s’annonçaient. L’Agence Havas, citée par le Petit Comtois, reprenait des informations collectées dans la presse anglaise : les Bolcheviks ne se sentaient pas obligés par les emprunts contractés … Lire la suite Les emprunts russes « répudiés » par les Bolcheviks

Monnaie de nécessité à Besançon

Le Petit Comtois du 8 août 1914 Le 13 août 1917, la Dépêche Républicaine de Franche-Comté publiait un avertissement du préfet du Doubs, M. Milleteau, qui mettait en garde contre la thésaurisation de la monnaie métallique. Or, il était avéré que la monnaie de billon – alliage d’argent et de cuivre, petite monnaie–  et pas … Lire la suite Monnaie de nécessité à Besançon

Le Petit Comtois contre « l’oligarchie financière »?

Le Petit Comtois du 4 avril 1917 On croirait lire un article de l’Humanité ou de tout autre organe de presse socialiste et révolutionnaire, soulevé contre le grand capital. Mais non, Jules BLUZET, encore lui, écrit bien dans le Petit Comtois, ce journal local de tendance radicale, c'est-à-dire de gauche modérée et plus proche de … Lire la suite Le Petit Comtois contre « l’oligarchie financière »?

L’Allemagne et la contrainte financière…

Ou, quand un rédacteur suisse ne se trompe qu’à moitié. L’Éclair Comtois du 23 octobre 1916 Analysant les finances publiques de l’Allemagne en guerre,  L. Cellerier, du Journal de Genève, repris ici dans l’Éclair Comtois, chiffre les dépenses de guerre de ce pays. Il explique comment l’État allemand a pu, durant un peu plus d’un … Lire la suite L’Allemagne et la contrainte financière…

« L’emprunt de la victoire » : le premier grand emprunt national

L’Éclair Comtois et le Petit Comtois du 25 novembre 1915.  Depuis le début novembre, il est question du grand emprunt national dans toute la presse. L’information officielle commence à dater du 19 novembre comme il est écrit dans le Petit Comtois du 23/11. Affiche par Abel Faivre (source : Gallica Bnf) (cf. infra) Un déchaînement de … Lire la suite « L’emprunt de la victoire » : le premier grand emprunt national

Réformer l’administration, vieille antienne…

Le Petit Comtois du 15 novembre 1915 Réformer l’administration, une éternelle antienne… Il ne faut pas croire ceux qui disent « c’était mieux avant », ni ceux qui prétendent que « rien ne change », que « rien n’est nouveau sous le soleil » et pourtant… À lire cette tribune du Petit Comtois d’il y a cent ans, on n’a pas … Lire la suite Réformer l’administration, vieille antienne…

Une première mondialisation financière

Le Petit Comtois du 24 juin 1914 Il n’est question ici que de la finance et en particulier des mouvements de capitaux liés aux emprunts. Dès le titre, le terme de solidarité est gênant. Celui-ci est trop empreint de générosité pour que l’on puisse attribuer une telle qualité au capitalisme. Mais l’auteur n’y voit peut-être … Lire la suite Une première mondialisation financière

Le grand emprunt de l’été 1914

Le Petit Comtois du 19 juin 1914 Le gouvernement Viviani, à peine installé, avec son ministre des finances Joseph Noulens, soutient le projet de loi déjà préparé sur le grand emprunt qui doit permettre d’équilibrer le budget et de satisfaire aux dépenses militaires. La loi de trois ans a fait couler beaucoup d’encre et de salive, entre … Lire la suite Le grand emprunt de l’été 1914

Quand les effectifs de la fonction publique commençaient à gonfler…

… Cela ne plaisait pas aux plus libéraux. Le Petit Comtois du 6 mai 1914 En 1914, la droite n’avait pas de parti politique organisé. Seuls les socialistes et les radicaux s’étaient constitués en partis ; le parti radical depuis 1901 et la SFIO depuis 1905. À droite, des associations électorales étaient établies au moment des … Lire la suite Quand les effectifs de la fonction publique commençaient à gonfler…

Encore et toujours des débats sur l’impôt sur le revenu au Sénat.

Le petit comtois des 11 et 12 février 1914 Depuis 1909, date à laquelle l’Assemblée Nationale a voté la loi de l’impôt sur le revenu, le Sénat faisait obstacle et freinait de toutes les façons la mise au vote. Aussi, en 1913 et 1914, on en débattait encore jusqu’à l’adoption finale de cette loi en … Lire la suite Encore et toujours des débats sur l’impôt sur le revenu au Sénat.