Décès d’Émile Isenbart

Le Petit Comtois du 22 mars 1921 Le 21 mars 1921, s’éteignait un des peintres les plus connus de ses contemporains de Besançon, Emile Isembart (ou Isenbart si l’on en croit son acte de naissance). Le Conseil Municipal du 20 mars 1926 lui  attribua un nom de rue. Né le 3 mars 1846 dans cette … Lire la suite Décès d’Émile Isenbart

L’artiste Lucien Pillot dans le Petit Comtois du 9 mars 1921

Il est toujours agréable de lire un descriptif de tableau écrit cent ans en arrière. Le regard du critique peut être en décalage, ou non, avec les goûts actuels. L’objet de ce commentaire est un tableau de Lucien Pillot (1882-1973). Natif de Vesoul, il se forma à l’Ecole des Beaux Arts de Besançon où il … Lire la suite L’artiste Lucien Pillot dans le Petit Comtois du 9 mars 1921

Quand on rencontre Filippo Marinetti et Roland Dorgelès dans un billet de presse

la Dépêche Républicaine du 9 février 1921 Le jour de cette rédaction, le journal Le Monde (4 février, page 22) publie une page sur les Arts incohérents qui contestaient par le rire le sérieux du monde de l'art de leur temps, la fin du XIXe siècle. Ce billet s'inscrit dans la même ligne. Voilà l’occasion … Lire la suite Quand on rencontre Filippo Marinetti et Roland Dorgelès dans un billet de presse

Raoul Trémolières, artiste peintre de Besançon (1860-1920)

Le Petit Comtois du 28 août 1920 L’édition du Petit Comtois du 28 août 1920 donne  l’avis de décès et une courte nécrologie de Raoul TRÉMOLIÈRES. Né à Besançon en 1860, il y exerça son métier d’artiste peintre dans un atelier du 140 Grande Rue. Là où fut brièvement hébergé Gustave Courbet et où naquirent … Lire la suite Raoul Trémolières, artiste peintre de Besançon (1860-1920)

Un visiteur du musée avisé… ou non.

Le Petit Comtois des 8, 9 et 20 juillet 1920 Durant le confinement lié à la covid-19, les musées de Besançon, comme tous les autres, étaient fermés. Mettant à profit les ressources en cartes postales de 1920 établies à partir des salles du musée des beaux-arts et d’archéologie après sa réouverture d’après-guerre, un court fil … Lire la suite Un visiteur du musée avisé… ou non.

Charles Emmanuel JODELET

Le Petit Comtois du 21 février 1920 Charles Emmanuel JODELET (1883-1973) est un artiste d’origine comtoise, né à Augerans (Jura), près de Dole, où il travailla comme graveur et lithographe. Ses œuvres les plus connues concernent l’opéra Garnier de Paris. Il se spécialisa dans la représentation des petits rats. Avec un moteur de recherche et … Lire la suite Charles Emmanuel JODELET

Courbet le Bisontin ? La tombe de Courbet à Besançon ?

…La question fut posée en juillet 1919. Voir le Petit Comtois du 27 juillet 1919. La translation des restes de Courbet de la Tour-de-Peilz (Suisse) – où il mourut le 31 décembre 1877 –  à Ornans se fit officiellement le 19 juin 1919 en présence de personnalités comme le Directeur des musées nationaux ou le … Lire la suite Courbet le Bisontin ? La tombe de Courbet à Besançon ?

Les dessins publicitaires de Benjamin Rabier

Divers Petits Comtois de mai à août 1919 + 4 éditions de l’Excelsior Benjamin RABIER continue, en cet été 1919, à fournir des dessins publicitaires pour le dentifrice Dentol et le Goudron Guyot. Déjà au début du printemps 1919, de nombreuses éditions du Petit Comtois en avaient diffusés et ce blog en a présenté quelques-uns. … Lire la suite Les dessins publicitaires de Benjamin Rabier

Un Américain dans la Grande Guerre. Albert Alexander Smith

Les Américains attaquaient dans le secteur de Saint-Mihiel depuis le 12 septembre. Alexander Smith arrivait alors en France au sein du 807e Régiment d’Infanterie. Memoirevive.besancon nous fait découvrir cet artiste dessinateur et musicien. Il n’eut pas à combattre, arrivant peu de temps avant l’armistice, et il  put exercer son talent en dessinant ses compatriotes et … Lire la suite Un Américain dans la Grande Guerre. Albert Alexander Smith

Besançon : la vitrine des Beaux-Arts en juin 1918

Le Petit Comtois du 23 juin 1918 Beaucoup a déjà été écrit sur les affiches de la Grande Guerre. Le « Wants You » de Lord Kitchener ou celui de l’Oncle Sam ont franchi le temps en étant imités. Mais il est appréciable de trouver dans la presse locale de l’époque un intérêt porté à ce type … Lire la suite Besançon : la vitrine des Beaux-Arts en juin 1918