Pasteur portraitiste

La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 11 août 1922 :

En ce bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur, on ne peut qu’apprécier les quelques lignes imprimées dans un compte-rendu de la Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 11 août 1922 sur une exposition des peintres du Jura à Lons-le-Saunier.
Il y est question de Louis Pasteur portraitiste. Le talent pictural du grand savant, peu connu au regard de son savoir scientifique et ses découvertes, a donné quelques beaux portraits dont il est fait état.

Le chroniqueur consacre plus de place à des peintres comme Jean Challié ou Charlotte Grappe-Roy qu’à Pasteur, mais il fait quelques appréciations précises sur deux de ses portraits, ceux d’Alexandre Pareau et Emmanuel Pareau.

Il note : « Presqu’inconnue en dehors d’Arbois, d’un cercle de familles amies, cette œuvre peinte de Pasteur est peu à peu révélée au grand public : le salon des artistes comtois avait, l’an passé, exposé à Paris le portrait du géologue Marcou ainsi qu’une lithographie. Cette année, à Lons-le Saunier, trois pastels sont l’ornement et la curiosité de l’exposition des beaux-arts. Qu’on les examine attentivement ; ils laissent deviner chez le jeune portraitiste une telle sincérité, de tels dons d’observation, une telle conscience dans l’étude ! Voyez ce Maire de la ville d’Arbois, grave, solennel, tout pénétré de l’importance  des ses fonctions municipales, le dessin du front, l’intensité du regard ; avec la plus grande simplicité, ce portrait raconte une vie… et voyez le Portrait d’Alexandre Pareau, frêle jeune homme au doux regard affectueux ; ces portraits sont datés de 1839. Quelle merveilleuse interprétation, chez cet enfant de seize ans, du caractère, de la physionomie de ses modèles. […] »

Pasteur a 16 ans quand il peint en 1839 le portrait d’Alexandre Pareau dont l’original appartient à un descendant de Pareau *. Comme pour le géologue Marcou, dont il est question dans la Dépêche, les portraits des Pareau sont visibles dans la photothèque de l’Institut Pasteur. Jules Marcou (portrait au musée de Dole), camarade d’internat de Pasteur fait l’objet d’une exposition cet été au musée du sel de Salins-les-Bains dont il est originaire et ses liens amicaux avec Louis Pasteur y sont développés.
En 1839, Pasteur était au collège royal de Besançon où il terminait sa préparation au baccalauréat.

Il avait comme professeur Charles-Antoine Flajoulot (1774-1840). Celui-ci enseigna le dessin à des élèves qui devinrent des artistes remarquables comme Jean Gigoux et Gustave Courbet, mais aussi Alexandre Bertrand.
Si Etienne-Charles Pointurier initia et forma Pasteur au dessin, à Arbois, Flajoulot fut son professeur lors de son passage au collège royal de Besançon. Cet artiste y enseignait le dessin au temps de la Restauration et de la Monarchie de Juillet. Et Flajoulot dirigea aussi l’Ecole des Beaux-Arts de Besançon.

← Ci-contre, charge de Flajoulot par Alexandre Bertrand, en 1843.

Le Maire de la ville d’Arbois, c’est à dire Emmanuel Pareau, est l’autre portrait dont le rédacteur de la Dépêche dit tant de bien (voir plus haut). De la même année que le précédent, 1839, on ne peut que faire preuve d’indulgence vu le jeune âge de Pasteur.
« Pasteur a fait les portraits des 3 frères et soeurs Pareau , le maire , Emmanuel qui , à ce titre , a signé l’engagement pour 10 ans de Pasteur dans l’enseignement , Hortense et Alexandre ses puînés  , tous trois de 1839 et tous trois célibataires ». *

Dans l’article de la Dépêche, un autre peintre du Jura, Auguste Pointelin, est présenté comme un protégé de Pasteur, qui le découvrit et le soutint.

* Je remercie Madame Fortier pour les renseignements fournis à propos des portraits de la famille Pareau.

Pour découvrir comment la revue « Franche-Comté et Monts Jura » de novembre 1922, rendit hommage à Pasteur pour le centenaire de sa naissance, cliquer ici.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s