À l’occasion de la distribution des prix du Lycée Victor Hugo de Besançon…

… Albert Métin donne une leçon d’histoire locale empreinte de régionalisme. Le Petit Comtois du 14 juillet 1914 C’était une cérémonie avec grand apparat et présence de tous les notables, du préfet au maire, du commandant du 7e corps d’armée au procureur de la République, du recteur au proviseur, du trésorier payeur général à l’ingénieur … Lire la suite À l’occasion de la distribution des prix du Lycée Victor Hugo de Besançon…

Un résumé des tensions en Europe après Sarajevo… Mais un résumé partisan.

Par L. Cordelier Le Petit Comtois du 13 juillet 1914 Après avoir parlé de détente  possible le 9 juillet, L. Cordelier en revient à une analyse beaucoup plus prudente de la situation européenne après l’attentat de Sarajevo contre l’archiduc héritier d’Autriche, François-Ferdinand, témoignant ainsi des inquiétudes qui montent. Logiquement, il commence par les Balkans où … Lire la suite Un résumé des tensions en Europe après Sarajevo… Mais un résumé partisan.

Quand le chroniqueur du Petit Comtois ironise sur le prétendu laxisme de la justice…

… à propos de la session des Assises du Doubs de juillet 1914. Le Petit Comtois du 12 juillet 1914 La séance de la cour d‘Assises de Besançon au début juillet 1914 eut à traiter d’affaires graves : plusieurs attentats à la pudeur, en fait des affaires de pédophilie et d’inceste, deux infanticides, une affaire d’avortement … Lire la suite Quand le chroniqueur du Petit Comtois ironise sur le prétendu laxisme de la justice…

Progrès de l’artillerie à la veille de la guerre : industrie, sciences et techniques au service de l’armée.

Le Petit Comtois du 10 juillet 1914 Cette courte annonce en page 3 du Petit Comtois du 10 juillet sert de prétexte pour parler de l’artillerie à la veille de la guerre.  Charles Ragon de Bange (1833-1914) fut un polytechnicien qui servit d’abord dans l’artillerie et participa à la campagne d’Italie de Napoléon III. Ingénieur … Lire la suite Progrès de l’artillerie à la veille de la guerre : industrie, sciences et techniques au service de l’armée.

Détente dans la confrontation austro-serbe ?

L’éditorialiste en parle avec prudence dans le Petit Comtois du 9 juillet 1914. Ainsi, une dizaine de jours après l’attentat de Sarajevo, le risque de guerre semblait s’éloigner. La virulence de la presse austro-hongroise et allemande après le 28 juin, avait attisé la haine de foules décidées à en découdre avec les Serbes. Les autorités … Lire la suite Détente dans la confrontation austro-serbe ?

La nouvelle organisation de l’aviation militaire

Le Petit Comtois du 8 juillet 1914 Encore une fois, le député du Doubs, Adolphe Girod, signe la tribune Opinions. C’est le septième billet établi à partir de ses interventions dans la presse ou à l’Assemblée.(le 2 janvier, le 5 janvier, le 6 février , le 5 avril, le 22 mai et le 10 juin). Cette fois-ci il intervient encore … Lire la suite La nouvelle organisation de l’aviation militaire

Un monument à Guernesey en l’honneur de Victor Hugo

Le Petit Comtois du 8 juillet 1914 Le 29 mai 1914, le chroniqueur J. Turquis s’agaçait des tergiversations de Rodin pour sculpter un monument digne de Victor Hugo au Panthéon. Jean Boucher, sculpteur moins célèbre montra moins de réticence à réaliser une œuvre pour Guernesey inaugurée le 7 juillet 1914. L’événement fut encore l’occasion pour … Lire la suite Un monument à Guernesey en l’honneur de Victor Hugo

Encore une tribune malveillante à l’égard des femmes.

Charles Beauquier contre le vote des femmes. Le Petit Comtois  du 6 juillet 1914 Charles Beauquier, si remarquable par son engagement sans faille pour la République, pour des réformes administratives audacieuses, si attachant par sa ténacité et sa longévité politiques, déçoit dans cette tribune quand il apparaît comme un homme ordinaire de son époque avec … Lire la suite Encore une tribune malveillante à l’égard des femmes.

Grand prix automobile de Lyon-Givors gagné par Mercedes …

… au grand dam des spectateurs français qui croyaient tous en la victoire de leur favori sur Peugeot. Le Petit Comtois du 5 juillet 1914 Il y eut foule à ce grand prix de l’Automobile Club de France(ACF) du 4 juillet 1914. Sur un circuit de 37, 6 km entre Lyon et Givors, à parcourir … Lire la suite Grand prix automobile de Lyon-Givors gagné par Mercedes …

On commence sérieusement à craindre la guerre …

....L’éditorial du Petit Comtois du 3 juillet 1914 commence à être alarmiste.  Cet éditorial du 3 juillet commence par montrer la vanité et la petitesse du débat parlementaire sur la Représentation Proportionnelle par rapport au risque de guerre que l’on pressent entre Autriche et Serbie, et peut-être au-delà, à la suite du meurtre de l’archiduc … Lire la suite On commence sérieusement à craindre la guerre …