On a perdu le Suffren

26 novembre 1916 Le Suffren. Photo extraite de Gallica Bnf Agence Roll 1916, donc peu avant qu’il soit coulé au large de Lisbonne.      Une seule torpille d’un U-boat suffit à couler le Suffren, et la submersion fut très rapide. On dénombra 648 morts, aucun survivant. Il y avait des Comtois à bord de … Lire la suite On a perdu le Suffren

La mort de Louis MINJOZ, le 24 novembre 1916

Photo extraite de Joseph Pinard,  50 Chroniques d'Histoire Comtoise, p.52. Éditions Cêtre 2008. Besançon. Beaucoup de Bisontins connaissent encore Jean MINJOZ (1904-1987), socialiste, homme politique de la IVe République et surtout maire de Besançon de 1953 à 1977, mais son père, Louis (1882-1916), disparu dans un bombardement à Nancy le 24 novembre 1916, laissa aussi … Lire la suite La mort de Louis MINJOZ, le 24 novembre 1916

De l’usage de saint Martin pour la propagande

L’Éclair Comtois du 20 novembre 1916 Voici un plaisant billet d’un abbé parisien, l’abbé Duplessy, directeur d’un périodique, La Réponse. Ses propos autour de Saint Martin concilient propagande catholique et propagande patriotique. Ils permettent de retrouver le pourquoi de l’appellation Martin donnée à l’ours ou à l’âne, mais aussi au martin-pêcheur ou au petit Martin, … Lire la suite De l’usage de saint Martin pour la propagande

La mort d’Alfred Naquet

Le Petit Comtois du 12 novembre 1916 et l’Éclair Comtois du 13. Cette mort, le 10 novembre 1916, n’est signalée que par un entrefilet dans le Petit Comtois, mais l’Éclair Comtois développe un article critique sur le personnage. Journal catholique et conservateur qui se veut défenseur de la famille traditionnelle, il n’a pas supporté l’action … Lire la suite La mort d’Alfred Naquet

Luttes journalistiques autour de supposés « embusqués »

Petits Comtois et Éclairs Comtois du début novembre 1916 Nouveaux échanges peu amènes entre Petit Comtois et Éclair Comtois à propos d’un débat au conseil municipal de Besançon réveillant la querelle scolaire et d’une digression sur les embusqués que chaque journal prétend voir chez son adversaire. La sensibilité de la rédaction du Petit Comtois sur … Lire la suite Luttes journalistiques autour de supposés « embusqués »

Peur de la dépopulation et politique nataliste

Avec ce dessin humoristique (source Gallica Bnf),  Francisque POULBOT mettait son talent au service de la cause démographique, en 1916. Et l’ensemble des politiciens, républicains ou cléricaux anti-malthusiens, hanté par la baisse de la population ne l’aurait pas désavoué. « Pour la classe 36, faut recommencer, c’est encore une fille » Le Petit Comtois du 1er et … Lire la suite Peur de la dépopulation et politique nataliste

Six frères au front, déjà trois tués en septembre 1916

L’Éclair Comtois du 29 octobre 1916 À la lecture du journal catholique de Besançon, on découvre une famille du village de Velesmes, près de Gray, en  Haute-Saône, les JARROT ; une parmi celles qui furent très affectées par la mort de ses fils tués à l’ennemi. Trois d’entre eux. Tous trois recrutés à Langres. Mais l’on … Lire la suite Six frères au front, déjà trois tués en septembre 1916

L’Allemagne et la contrainte financière…

Ou, quand un rédacteur suisse ne se trompe qu’à moitié. L’Éclair Comtois du 23 octobre 1916 Analysant les finances publiques de l’Allemagne en guerre,  L. Cellerier, du Journal de Genève, repris ici dans l’Éclair Comtois, chiffre les dépenses de guerre de ce pays. Il explique comment l’État allemand a pu, durant un peu plus d’un … Lire la suite L’Allemagne et la contrainte financière…

Contre « l’obusite », le « torpillage »

Extrait du Journal de médecine et de chirurgie pratiques  du 10 novembre 1916 (in Gallica Bnf) Le Petit Comtois du 21 octobre 1916 Les débats de la Chambre des députés reflètent  bien souvent la diversité des opinions du pays. Les élus sont dans leur rôle quand ils s’emparent d’un fait de société. La médecine militaire, … Lire la suite Contre « l’obusite », le « torpillage »

Le deuxième grand emprunt national

Dessins de presse inédits dans la Dépêche Républicaine du 19 octobre et l’Éclair Comtois du 16 octobre. Les grands emprunts nationaux ont été à l’origine d’une quantité d’affiches, tracts et invites diverses à souscrire. Le second, lancé en octobre 1916, comme les autres. Certaines affiches ont été célèbres et ont fait l’objet de bons commentaires. Celle … Lire la suite Le deuxième grand emprunt national