L’humour et la guerre

L’Éclair Comtois du 16/10/1915 C'est sous ce titre, l'humour et la guerre, que l'Éclair Comtois édite parfois des dessins humoristiques en une. Ici, il raille la Bulgarie entrée en guerre aux côtés de l'Allemagne et de l'Autriche-Hongrie.. Depuis le 5 octobre, la Bulgarie a déclaré la guerre à la Serbie (Voir : Nouvelle donne dans les … Lire la suite L’humour et la guerre

25 septembre 1915…

.... Une hécatombe sur le front occidental.  Cadavres vers Souain (Marne), photographiés 2 jours après le début de l'offensive de Champagne (in Gallica Bnf) La mort des soldats n’est jamais très belle; Des croix marquent l’endroit Des croix de bois là où ils sont tombés, Plantées sur leur visage, Les soldats piquent du nez, toussent … Lire la suite 25 septembre 1915…

« Le Dernier Bateau »…

Journal de tranchées. Un exemplaire du 15 septembre 1915 L’excellent catalogue de l’exposition « Impressions du front » qui a eu lieu en début d’année au Musée du Temps de Besançon nous fournit des extraits de nombreux journaux de tranchées dont celui-ci, du 15 septembre 1915 extrait du « Dernier Bateau ». D'autres ressources sur les journaux de … Lire la suite « Le Dernier Bateau »…

À peine un an entre un moment de grande fierté et … la mort

L’Éclair Comtois du 16 juillet 1915 Pour un généalogiste (ce que je ne suis pas), il est ordinaire de constater que la consultation des archives permet de remonter le temps dans les deux sens : aller vers le passé de quelqu'un et, de là, repartir vers l’avenir de cette personne ; son avenir qui  n’est pour … Lire la suite À peine un an entre un moment de grande fierté et … la mort

L’offensive d’Artois du printemps 1915

Le Petit Comtois du 4 juin 1915 Commencée le 9 mai, cette offensive s’achève le 25 juin 1915. Voulue par Joffre, elle fut réalisée par la 10e armée commandée par le général d’Urbal. cf. Chemins de mémoire 14-18 Nord-Pas-de-Calais Cette offensive fut immédiatement très meurtrière. Des noms de lieux devenus tristement célèbres tant ils ont vu périr … Lire la suite L’offensive d’Artois du printemps 1915

Le recul russe sur le front oriental : censure et mensonge.

L’Éclair Comtois du 1er juin 1915 En ce printemps 1915, le front oriental est l’objet d’une attention toute particulière de l’état-major allemand. Hindenburg pense détenir la possibilité de faire reculer les Russes et s’y emploie jusqu'à l'été. Cette carte allemande de 1915 (in Gallica Bnf) montre la réalité des attaques ordonnées par le commandant des armées … Lire la suite Le recul russe sur le front oriental : censure et mensonge.

Arras, une ville sur le front, ville martyre.

Le Petit Comtois du 7 avril 1915 Avec la venue d’un conférencier à Besançon, ses habitants pouvaient apprendre à quelles épreuves étaient soumis d’autres citadins. Ceux d’Arras, les Arrageois, avaient échappé de justesse à l’occupation allemande lors de l’invasion d’août 1914. (Ci-dessous)     Mais ils se retrouvèrent très proches du front après la course à la … Lire la suite Arras, une ville sur le front, ville martyre.