« Les pillards de l’armée »

Les Petits Comtois des 14, 15 et 16 septembre 1915 Jules BLUZET a déjà fait l’objet d’un billet sur ce blog en date du 21 décembre 2013. On y découvrait un homme attaché au bien-être des animaux et s'insurgeant contre certaines pratiques d'élevage. Dans ce long article publié du 14 au 16 septembre, il aborde … Lire la suite « Les pillards de l’armée »

À propos de suicides de soldats …

C'est la fiche de Mémoire des Hommes, signalant le décès de Louis ECHAVEL le 21 juillet 1915 qui est à l'origine de cette réflexion. Cette fiche soulève quelques questions concernant le suicide de soldats... On trouvera une excellente réflexion critique sur les suicides de soldats de la grande guerre à cette adresse. Certains suicides ne laissent … Lire la suite À propos de suicides de soldats …

Lucien Bersot, de Besançon, un fusillé réhabilité…

… et sorti de l’oubli par un téléfilm d’Yves Boisset en 1997. Le 13 février 1915, le soldat Lucien Bersot  était fusillé pour avoir refusé, deux jours auparavant, de porter un pantalon sale, boueux (et peut-être ensanglanté), donné par son sergent-fourrier. Originaire d’un petit village haut-saônois situé au sud de Vesoul, Authoison, il était venu habiter … Lire la suite Lucien Bersot, de Besançon, un fusillé réhabilité…

Une armée japonaise en Europe ?

Le Petit Comtois  et l’Éclair Comtois du 2 janvier 1914 Alors que l’Éclair Comtois tonne contre la Gazette de Francfort, le défaitisme et la laïcité, le Petit Comtois fait sa une sur la question de l’intervention du Japon en Europe. L’Eclair Comtois n’ignore pas cette question d’actualité, mais préfère s’interroger sur les lieux où les … Lire la suite Une armée japonaise en Europe ?

Le nouvel uniforme fait son apparition dans les rues de Besançon…

Le Petit Comtois du 23 novembre 1914 …Tout bleu, comme le dit cet article du Petit Comtois. C’est la déambulation de quelques pious-pious dans les rues de la ville qui permet de découvrir la nouvelle tenue des soldats français à la fin novembre 1914. (cf.2ème extrait : Braves petits troupiers d’infanterie et de cavalerie.) On a … Lire la suite Le nouvel uniforme fait son apparition dans les rues de Besançon…

Théodore Botrel à Besançon…

…avec la primeur d’un succès à venir : Rosalie Le Petit Comtois du 19 octobre 1914 Théodore Botrel (1868-1925), breton monté à Paris, chansonnier rendu célèbre par sa Paimpolaise et parce que Mayol s’en fit l’interprète, était de passage à Besançon à la mi-octobre 1914. Le ministre de la guerre, A. Millerand, avait encouragé Botrel à … Lire la suite Théodore Botrel à Besançon…

Il ne fallut pas attendre Noël 1914 pour que des soldats ennemis éprouvent de l’empathie les uns pour les autres…

Le Petit Comtois du 17 octobre 1914 Jusque là, le journal n’a publié que des appréciations agressives, ironiques, méprisantes et médisantes à l’égard des Allemands. La perception que les soldats avaient de leur ennemi était faite d’une hostilité normale, parfois de hargne et peut-être de haine. On a pu trouver du respect pour un adversaire … Lire la suite Il ne fallut pas attendre Noël 1914 pour que des soldats ennemis éprouvent de l’empathie les uns pour les autres…

La vie à l’arrière, à Besançon, selon le journal « la Suisse libérale »

Le Petit Comtois du 16 septembre 1914 Le Petit Comtois, pendant cette guerre, a su tirer parti des informations en provenance des journaux suisses. Le billet du 12 août le signalait déjà. Mais disposer du  point de vue du voisin  étranger sur la vie dans la ville qui abrite ce journal présente un intérêt supplémentaire. … Lire la suite La vie à l’arrière, à Besançon, selon le journal « la Suisse libérale »

Les forces britanniques dans les premiers mois de la guerre

Le Petit Comtois du 13 septembre 1914 Le magazine London opinion fait sa couverture du 5 septembre 1914 sur cette image d’Alfred Leete. Tirée sous forme d’affiches, elle est devenue célèbre et a été réutilisée et détournée maintes fois. Lord Kitchener pointe son doigt : « je vous veux ». « Rejoignez l’armée de votre pays. Dieu sauve le roi ». Ce 13 … Lire la suite Les forces britanniques dans les premiers mois de la guerre

Lille occupée par les Allemands ?

… Ou le début d’atroces années en France occupée. Le Petit Comtois du 12 septembre 1914 Le 12 septembre 1914, le Petit Comtois reprend une information donnée par un journal de Dunkerque en date du 5 septembre sur l’occupation de Lille par les Allemands. Lille était en effet déclarée ville ouverte et des soldats ennemis … Lire la suite Lille occupée par les Allemands ?