Automobilistes et motocyclistes bisontins mobilisés pour la réserve avec leurs machines.

Le Petit Comtois du 18 janvier 1914 Les réquisitions étaient évoquées dans les journaux des 8 et 11 janvier 1914. Ici, à Besançon, il s’agit des réservistes  et ils ont déjà été évoqués avec le contre-projet de Jaurès sur la loi de trois ans. L’armée française actuelle a toujours une réserve. Le site du ministère de … Lire la suite Automobilistes et motocyclistes bisontins mobilisés pour la réserve avec leurs machines.