« Courant de pessimisme sur la France »…

La Dépêche Républicaine du 14 mai  et le Petit Comtois du 17 mai 1917 ... C’est ainsi que commence la tribune tenue par le sénateur  du Doubs, Maurice ORDINAIRE, dans la Dépêche Républicaine du 14 mai 1917. En fait, il ne fait que citer ce qui ressort de la presse suisse et il s’empresse de … Lire la suite « Courant de pessimisme sur la France »…

Réfugiés à Besançon en 1917

Le Petit Comtois des 12 à 15 avril 1917 et la Dépêche Républicaine du 12 avril « Songez que depuis huit jours les rapatriés roulent de ville en ville, de train en train. Ils sont enfin arrivés au but ! » C’est ainsi que se termine l’information donnée par le Petit Comtois du 17 février sur l’arrivée en gare … Lire la suite Réfugiés à Besançon en 1917

Besançon : des conférences sur toutes les questions posées par la guerre

La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 7 mars 1917     Le 1er mars 1917, un Conseiller municipal de Paris, César CAIRE (1861-1931) bon connaisseur des Tchèques, tenait une conférence au théâtre de Besançon. Lors d’un compte-rendu, la rédaction de la Dépêche Républicaine trouve l’occasion de signaler la fréquence de ces conférences portant sur la … Lire la suite Besançon : des conférences sur toutes les questions posées par la guerre

Besançon, hiver 1916-1917, on patinait sur le Doubs

Le Petit Comtois du  du 5 février 1917 Le dimanche 4 février, entre le Pont de Bregille et le pont de chemin de fer de Morteau, on patinait sur le Doubs à Besançon. C’est l‘objet de ce billet du Petit Comtois  le lendemain. (cf. ci-contre) La Dépêche Républicaine avait précédé le Petit Comtois pour donner … Lire la suite Besançon, hiver 1916-1917, on patinait sur le Doubs

Besançon, drame de la guerre

Le Petit Comtois des 8 et 9 décembre 1916 Un suicide dans de curieuses circonstances nous donne différentes informations sur les effets de la guerre à l’arrière et sur le quartier de Bregille, à Besançon,  au bas de Beauregard, c'est-à-dire au terminus inférieur du funiculaire. Première information, un logement inoccupé par une propriétaire résidant rue … Lire la suite Besançon, drame de la guerre

Criminalité de soldats à l’arrière

Les Petits Comtois des 28 et 29 septembre 1916 La guerre ne réduisit pas la criminalité, bien au contraire. Et les criminels pouvaient être des soldats. La population mobilisée concernait toutes les catégories sociales, mais aussi la diversité des personnes, y compris celles aux comportements déviants. La presse relate fréquemment l’action de ces « apaches » comme … Lire la suite Criminalité de soldats à l’arrière

Hommage aux femmes et aux enfants de l’arrière

L'Éclair Comtois des  24, 26 et 27 août 1916 Guerre terrible dont les journaux rendent compte sur les trois-quarts de leurs colonnes , où propagande, compte-rendus de batailles et analyse internationale sont proposés aux lecteurs ; accordant une place justifiée à ceux qui sont tombés au champ d’honneur ou à ceux qui ont été décorés ou cités, mais … Lire la suite Hommage aux femmes et aux enfants de l’arrière

Le 14 juillet 1916, simple manifestation patriotique…

… sans réjouissances. Les Petits Comtois des 4, 11 et 15 juillet 1916. Le nombre d’hommes de troupes morts,  l’importance des familles en deuil et/ou appauvries par les conditions de vie durcies par la guerre imposaient la décence d’un comportement non festif. D’ailleurs, il ne fallut pas attendre les 14 juillet 1915 et 1916 pour … Lire la suite Le 14 juillet 1916, simple manifestation patriotique…

Terrible bombardement de la petite ville de Lure par un avion allemand

Les Petits Comtois des 8 et 11 juillet 1916 Un seul avion allemand, le jeudi 6 juillet 1916, provoqua une tragédie locale. Onze personnes furent tuées sur le coup. Le Petit Comtois donne leur nom et leur âge. MemorialGenWeb permet d’obtenir d’autres détails avec l’analyse du monument aux morts.Parmi les victimes, cinq enfants :  Charlotte FERRY, … Lire la suite Terrible bombardement de la petite ville de Lure par un avion allemand