Critique de la politique étrangère du Président Wilson

L'Éclair Comtois du 24 janvier 1917 Destiné au Sénat américain, le message du président des États-Unis, WILSON, annonce déjà les principales idées qui seront précisées dans ses 14 points, un an après, au début de 1918, dans un discours adressé aux Représentants et Sénateurs et qui servira de référence pour les discussions entre vainqueurs lors … Lire la suite Critique de la politique étrangère du Président Wilson

« Debout les morts ! »

Le Petit Comtois du 17 décembre 1916 Comment l’on entretient les hauts faits de guerre par la réclame. Les Nouvelles Galeries de Besançon, (aujourd'hui Galeries Lafayette) grand magasin du centre ville, participaient, comme tant d’autres organismes commerciaux à entretenir, non sans intentions mercantiles, le patriotisme en diffusant des dessins et illustrations de faits glorieux. « Debout … Lire la suite « Debout les morts ! »

Six frères au front, déjà trois tués en septembre 1916

L’Éclair Comtois du 29 octobre 1916 À la lecture du journal catholique de Besançon, on découvre une famille du village de Velesmes, près de Gray, en  Haute-Saône, les JARROT ; une parmi celles qui furent très affectées par la mort de ses fils tués à l’ennemi. Trois d’entre eux. Tous trois recrutés à Langres. Mais l’on … Lire la suite Six frères au front, déjà trois tués en septembre 1916

3 août 1916 : deux ans de guerre.

L'Éclair Comtois du 3 août 1916 La presse, systématiquement, évoque ce deuxième anniversaire. L’Éclair Comtois le fait avec plus ou moins de dissimulation, comme l’année précédente après un an de guerre,  mais sa modération nationaliste nous surprend. Tout de même, en ce 731e jour de guerre, le journal, fidèle à sa ligne de conduite, ne veut … Lire la suite 3 août 1916 : deux ans de guerre.

Où va se nicher la propagande…

… Dans l’histoire et la géographie pour les scolaires L’Éclair Comtois du 24 mars Voici un court dialogue plaisant. Deux amis s’entretiennent à propos des caprices de la fillette de l’un d’eux. Mais s’agit-il de caprices ? La gamine refuse d’apprendre ses leçons de géographie sous prétexte que la configuration des États va changer avec la … Lire la suite Où va se nicher la propagande…

Quel pouvoir pour les contrôleurs aux armées ?

Le Petit Comtois du 20 mars 1916 Depuis le début de l’année 1916, des contrôleurs ont été institués et cette fonction provoque des réactions hostiles chez les nationalistes qui y voient le retour aux méthodes dictatoriales de la Convention républicaine de 1793-1794. Ils craignent une dilution de l’autorité militaire, une remise en cause du pouvoir … Lire la suite Quel pouvoir pour les contrôleurs aux armées ?

Les mots français dans la presse allemande…

Ou, quand un titre crée l’effet inverse à celui souhaité par son auteur. L’Éclair Comtois du 17 février 1916 Voici un billet de presse paradoxal. Son auteur, en l’intitulant « les mots français annexés par les Allemands », semble nous dire que l’adoption de mots de vocabulaire était aussi préjudiciable que l’annexion des territoires du Nord de … Lire la suite Les mots français dans la presse allemande…

La question de la main d’œuvre pour l’après-guerre

Le Petit Comtois du 4 février 1916 On retrouve la signature de jean Valjean dans cette tribune du Petit Comtois. Avant la guerre, un rédacteur avait ainsi paraphé de nombreux articles. Est-ce Jules Gros, le directeur ? Sachant que de nombreux hommes en âge de travailler sont alors sous les drapeaux, il s’adresse aux autres qui pour … Lire la suite La question de la main d’œuvre pour l’après-guerre

Léon TRULIN, jeune héros belge, utilisé par la propagande française

L’Éclair Comtois du 03 janvier 1916 Cet article, en une de l’Éclair Comtois du 3 janvier rappelle justement que ce jeune homme résidait à Lille. Mais, curieusement, le rédacteur omet de préciser son lieu de naissance, Ath, dans le Hainaut belge, le 2 juin 1897. Ainsi, il passe sous silence sa nationalité belge. Laisser penser … Lire la suite Léon TRULIN, jeune héros belge, utilisé par la propagande française