Centenaire de la mort de Napoléon, 5 mai 1921, versus bicentenaire

Petit Comtois du 19/04/ et 01/05/1921 et Dépêche Républicaine du 30/04/1921 En avril-mai 1921, le centenaire de la mort de Napoléon agitait déjà la presse comme le fait aujourd’hui le bicentenaire dans tous les médias et jusqu’à l’Elysée. On y trouva des panégyriques côtoyant des bilans critiques ; des écrits voulurent magnifier l’homme, d’autres se contentèrent … Lire la suite Centenaire de la mort de Napoléon, 5 mai 1921, versus bicentenaire

Difficile reprise des relations entre la France et le Vatican

L’Eclair Comtois du 27 avril 1921 Décembre 1921, Charles Jonnart (1857-1927) retrouve le premier poste d’ambassadeur de France au Vatican depuis 1904. Rompues après des années de tensions entre la papauté et la France républicaine, avec pour acmé 1905-1906, la loi de séparation des Eglises et de l’Etat et les inventaires, les relations diplomatiques entre … Lire la suite Difficile reprise des relations entre la France et le Vatican

Fin d’année anticléricale au Petit Comtois… et cléricale à l’Eclair Comtois.

Le Petit Comtois du 30 décembre 1920  L’Eclair Comtois du 31 décembre 1920   Le cléricalisme et l’anticléricalisme tenaient une place notable dans les deux journaux d’opinion de Besançon qu’étaient  le Petit Comtois et l’Eclair-Comtois. Ils en faisaient une de leur raison d’être et les billets de ce blog ont abondé sur ce sujet. Leurs … Lire la suite Fin d’année anticléricale au Petit Comtois… et cléricale à l’Eclair Comtois.

Les fêtes du cinquantenaire et commémoration de l’armistice. 11 novembre 1920 à Besançon

D’après les trois journaux de Besançon : Eclair Comtois,  Petit Comtois et Dépêche Républicaine. Ce fut une véritable journée de fêtes malgré des frimas précoces (temps brumeux et froid signale le Petit Comtois, quand l’Eclair Comtois parle des morsures du froid et la Dépêche Républicaine de températures peu engageantes). La différence de traitement de ces commémorations … Lire la suite Les fêtes du cinquantenaire et commémoration de l’armistice. 11 novembre 1920 à Besançon

Louis Hosotte contre Victor Bérard

L’Éclair Comtois du 18 juillet 1920 Louis Hosotte, le rédacteur en chef de l’Eclair Comtois, réagit au discours d’un anticlérical, Victor Bérard, sénateur du Jura, qui s’est permis une charge contre la théocratie romaine et la force germanique à qui il attribue des siècles  de guerre, de croisades et de rivalités, y opposant la Société … Lire la suite Louis Hosotte contre Victor Bérard

Un journal d’opinion vu par son rédacteur en chef

L’Éclair Comtois du 1er juillet 1920 Il est difficile d’apprécier Louis Hosotte, le rédacteur en chef de l’Éclair Comtois. Depuis bientôt 7 ans que je lis ses tribunes écrites entre 1913 et 1920, il m’est apparu insupportable par son virulent antisémitisme. A plusieurs reprises, on a pu déceler son regret de la monarchie, surtout parce … Lire la suite Un journal d’opinion vu par son rédacteur en chef

Fête de Jeanne d’Arc à Besançon

Dépêche Répulicaine de Franche-comté du 17/05/1920 A Besançon, la première fête nationale de Jeanne d’Arc était célébrée avec éclat en ce temps-là et l’extrême-droite n’allait pas tarder à se l’approprier. Mais en 1920, ce n’était pas encore le cas et  la Dépêche Républicaine y accordait deux colonnes en p.2. Or, ce journal qui se revendique … Lire la suite Fête de Jeanne d’Arc à Besançon

« Cléricalisme rouge »

Petit Comtois du 14/05/1920 Être anticlérical, le Petit Comtois s’en faisait un devoir et ne dérogeait jamais à cette ligne éditoriale. Ce blog l’a montré de nombreuses fois, en particulier dans sa rivalité avec l’Eclair Comtois, journal catholique et clérical. Par exemple :– A propos du Petit Comtois du 10 août et l’Éclair Comtois du … Lire la suite « Cléricalisme rouge »

Contre le premier mai, journée internationale des travailleurs

Eclair Comtois du 1er mai 1920 On ne peut pas qualifier l’Eclair Comtois de journal pro patronal et, pour comprendre cet article, ce n’est pas sous cet angle qu’il faut le lire. Son hostilité à la journée des travailleurs y est flagrante, pour d’autres raisons : des raisons religieuses. Son titre doit être mis en relation … Lire la suite Contre le premier mai, journée internationale des travailleurs

Dans la presse : l’échec français de l’été 1914

Quelques éditions des journaux de Besançon du 3 au 12 avril Dans ce blog, le général Foch a fait l’objet d’un court billet à propos d’une édition du Petit Comtois du 15 janvier 1914, donc avant la Grande Guerre. Il y était souligné l’adhésion de Foch au principe de l’offensive à outrance. C’est, en partie, … Lire la suite Dans la presse : l’échec français de l’été 1914