Besançon : découverte archéologique des mosaïques de la Banque de France

La Dépêche Républicaine du 8 avril 1921 et le Petit Comtois des 11 et 12 août

Une chronique signée Vega, une femme, chose assez rare dans la presse de l’époque, et encore plus en province dans la presse locale, pour le souligner d’entrée. Certes, ce billet de presse ne concerne pas la moindre opinion politique ; la rédaction n’aurait pas permis à une femme de se mêler de questions politiques. On est loin du travail de reporteur d’Andrée Viollis, mais au moins on apprend qu’un journal bisontin employait une journaliste ou au moins une chroniqueuse à la rubrique culture.

Connues des spécialistes et des amateurs d’archéologie sur Besançon, des mosaïques sous le jardin de la Banque de France et des restes de l’abbaye Saint-Vincent furent découvertes au printemps 1921.
Vega note que le directeur de la Banque de France, M. Petit-Didier, assura lui-même les fouilles, à cette époque ou un amateur pouvait encore exercer sa passion, n’ayant eu qu’à demander l’autorisation à sa hiérarchie.

Le quartier concerné, comme l’ensemble du vieux Besançon, est riche en traces et vestiges archéologiques et les premiers à être signalés concernent l’ancienne abbaye médiévale Saint-Vincent dont les premières constructions remontaient au XIe siècle.

Mais ce sont les niveaux gallo-romains qui retinrent l’attention des fouilleurs de 1921. Le plan ci-dessous permet une localisation du site dans Vesontio.

Extrait de : de Vesontio à Besançon. Chaman éditions, 2006


Vega parle de la découverte d’une villa, mais il s’agit d’une domus. (La villa désignait une exploitation agricole avec domaine foncier et habitat qui pouvait être somptueux dans la partie du propriétaire). Les mosaïques alors dégagées doivent être rattachées à une luxueuse habitation urbaine.

On peut trouver une photographie de 1921 montrant ces mosaïques dans une publication de 1985 des Annales Littéraires de l’Université de Besançon, dans laquelle Lucien Lerat (1909-1993), universitaire, directeur des Antiquités historiques de Franche-Comté, revient sur cette fouille.

Lucien Lerat ajoute à sa présentation  des relevés de terrain fait lors d’une autre fouille à proximité en 1953-53. Il présente six pièces, dont quatre communicantes. La plus importante, mesurant 6,5 m sur 6m, est montée sur hypocauste, renforçant le confort de cet habitat avec ce chauffage par le sol.
Quatre pièces sont couvertes de mosaïques à décors géométriques noir et blanc.

Il fait référence à des sources extraites de la presse locale, le Petit Comtois des 11 et 12 août 1921, qui reproduisit intégralement l’intervention de M. Petit-Didier, lors du congrès Rhodania tenu à Besançon –  Rhodania était association d’archéologues du bassin du Rhône depuis 1908 et aujourd’hui disparue –.

Les objets mobiliers découverts, outre une base de colonne, sont nombreux, mais peu présentés par Petit-Didier, hormis une casserole de bronze et un fragment de statue de marbre.
Le tout se rapporte au IIe siècle, sous les Antonins, à l’apogée de l’Empire.

L’auteure Vega avait raison de se réjouir du futur congrès d’archéologie, Rhodania, que Besançon allait accueillir cette année-là. En effet, le résultat des fouilles devait y être communiqué et ce fut donc le Petit Comtois et non la Dépêche Républicaine qui en fit un compte-rendu exhaustif.

Sur ce blog : précédent article sur Besançon gallo-romain.
Ces 20 dernières années, les découvertes archéologiques à Besançon ont donné lieu à des publications et des expositions montrant l’avancée considérable faite dans les méthodes et sujets de recherche des archéologues qui ne se restreignent pas aux niveau gallo-romains .
Catalogues d’expositions au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon :
De Vesontio à Besançon. Chaman Edition. Neuchâtel. 2006.
Le Passé des Passages, 2000 ans d’histoire d’un quartier commerçant. Silvana Editoriale. Milan. 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s