Quand on faisait les cadeaux au 1er janvier

Le Petit Comtois du lundi 3 janvier 1921

Le dernier billet  démontrait que Noël était déjà une fête non seulement religieuse, mais aussi païenne et que les cadeaux en faisaient partie. La conclusion de cet article trouve sa vérification dans le Petit Comtois du 3 janvier avec l’exemple d’une fête et de cadeaux, les étrennes, à la crèche Bersot, le 2 janvier 1921.

Les étrennes concernaient tout le monde et pas seulement les enfants. L’étymologie du mot a pour sens cadeau, présent. Elles étaient données à de nombreux travailleurs, mais particulièrement les domestiques, en fin d’année, ou pour le début janvier.

C’est bien dans l’entre-deux-guerres que Noël, comme fête païenne, supplanta progressivement le 1er janvier pour les cadeaux. Mais il y eut encore une longue période, jusqu’aux années 1960-1970, où, dans certaines familles, on donnait un  peu d’argent aux enfants le jour de l’an, tout en fêtant Noël par des cadeaux.

En 1921, la crèche Bersot continuait à placer la fête des cadeaux au 1er janvier comme l’illustre cet article de presse. Or, deux ans après, en 1922, c’est à la veille de Noël qu’eut lieu cette fête comme le montre le billet du 23 décembre dernier. Le rédacteur fait un descriptif qui ressemble énormément à celui qu’il fera l’année suivante. Les dames patronnesses, l’épouse du maire organisent et animent la manifestation. Celle-ci se termine par une distribution de cadeaux dont une bonne part utiles puisqu’il s’agissait de vêtements.

Les étrennes semblent trouver leur origine dans la haute antiquité romaine, du temps des premiers rois.

Ce billet de la Dépêche Républicaine d’il y a juste cent ans nous rappelle aussi  l’étymologie de janvier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s