Avant l’installation du soldat inconnu

La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du du 4 novembre 1920

La Dépêche Républicaine de ce jeudi 4 novembre 1920 annonce comment sera choisi le soldat inconnu, ce poilu qui doit représenter tous les corps non identifiés de ces soldats morts pour la France. Le ministre des pensions, André Maginot, préside à cette œuvre.

André Maginot avait été blessé le 9 novembre 1914. Il était alors député de la Meuse et servait comme sergent sur le front.

 Verdun ayant été le théâtre de la bataille la plus connue des Français et la plus symbolique de la résistance à l’invasion allemande, André Maginot décide d’y rassembler 9 corps exhumés en différents endroits au long de l’ancien front.

A l’avant veille du 11 novembre, une veillée funèbre eut lieu auprès des huit cercueils finalement arrivés à Verdun et, le mercredi  10, un soldat pris au hasard désigna celui qui deviendrait le soldat inconnu. Auguste Thin du 132e régiment d’infanterie fut chargé de ce choix.

Le jour même, le cercueil partait pour Paris où il arrivait le 11 novembre sous l’Arc de Triomphe, même s’il n’y fut  enterré qu’en janvier 1921.

Durant l’hiver 2020-2021, à l’Arc de Triomphe, l’exposition Le Soldat Inconnu retrace l’installation du tombeau de ce soldat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s