La Bibliothèque-Musée de la Guerre, aux origines de la Contemporaine

La Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 4 juin 1920

Longtemps connue comme étant Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (la BDIC), la Contemporaine a pour origine la Bibliothèque-Musée directement issue de la Grande Guerre.

On la découvre dans cet appel à documentation paru dans la Dépêche Républicaine de Franche-Comté du 4 juin 1920.
Toute personne disposant de correspondances de soldat au front ou prisonnier, carnets de route, mémoires personnels, croquis de combattants, ordres et comptes-rendus de journaux d’opération, cartes, croquis… y était invitée à les remettre pour la Bibliothèque-Musée de la Guerre.

Après le legs Leblanc, ce fut la façon d’enrichir le fond de cette ample base documentaire. Les époux Leblanc avaient été les initiateurs en collectant depuis 1914 tout ce qu’ils pouvaient sur la guerre.

L’historique de cette Bibliothèque-Musée est bien retracé par un ancien directeur, Joseph Hüe, dans Matériaux pour l’histoire de notre temps,  Année 1998, sur Persée avec un article intitulé de la Bibliothèque-Musée de la guerre à la BDIC. Les grandes étapes en ressortent : l’œuvre des Leblanc, la fondation de la Bibliothèque-Musée en 1917, l’action des premiers responsables, Camille Bloch et Pierre Renouvin, jusqu’en 1939. On trouve d’autres précisions sous la plume de Jean-Jacques Becker dans la même revue, en 2010. C’est en 1934 que le nom de BDIC pris le pas sur celui de Bibliothèque-Musée de la Guerre, étant donné l’abondance de la documentation internationale archivée après le conflit ; documentation qui n’a cessé d’augmenter. On l’aura compris, la Grande Guerre ne représente plus qu’une partie des fonds.

Voici comment le site internet présente les principales lignes de force des collections

  • Première et Deuxième guerres mondiales
  • histoire des relations internationales, à partir du 20e siècle
  • autres conflits armés du 20e siècle, génocides
  • histoire coloniale et décolonisation
  • migrations volontaires ou forcées, minorités, droits de l’Homme
  • idéologies, mouvements politiques et sociaux, vie politique intérieure des États.

Devenue la Contemporaine en 2018, cette institution reste rattachée au ministère de l’Éducation, Enseignement supérieur et Recherche, comme la Bibliothèque-Musée dépendait du ministère de l’Instruction publique.
Compte Twitter : @LaContempo_BAM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s