Courbet le Bisontin ? La tombe de Courbet à Besançon ?

…La question fut posée en juillet 1919. Voir le Petit Comtois du 27 juillet 1919.

La translation des restes de Courbet de la Tour-de-Peilz (Suisse) – où il mourut le 31 décembre 1877 –  à Ornans se fit officiellement le 19 juin 1919 en présence de personnalités comme le Directeur des musées nationaux ou le Préfet du Doubs.

Pour autant, l’inhumation ne sembla pas se faire sans tiraillement entre les héritiers du peintre et la municipalité. C’est ce que nous apprend le Petit Comtois du 27 juillet 1919. Le problème tenait à l’emplacement attribué à la sépulture de Courbet, entre deux tombes de gendarmes

Or, les héritiers allèrent jusqu’à proposer à la municipalité de Besançon, une nouvelle translation des restes de leur célèbre parent dans un cimetière de la ville.

Les élus de Besançon ne cherchèrent pas à aggraver la mésentente entre héritiers et municipalité d’Ornans, mais cet incident passé me rappelle une autre lettre adressée par l’actuel maire d’Ornans au Conservateur du Musée des beaux-arts le 19 décembre dernier. Une partie de son contenu est reproduit ci-dessous, extraite du site macommune.info 

Depuis la réouverture du MBAA de Besançon, une des salles principales, la salle du XIXe siècle, consacre à Gustave Courbet, une place de choix  comme il se doit pour ce peintre comtois. Mais le commentaire de présentation commence par cette formule : Courbet le Bisontin… Cette qualification d’origine a outré le maire d’Ornans qui parle de ridicule, de grotesque et ajoute que cela représente, pour les Ornanais, un vol.

Qui sait ? Peut-être les responsables de la scénographie et des commentaires de la salle XIXe siècle du Musée ont-ils eu vent de cette proposition d’il y a cent ans quand il était question de transférer la tombe de Courbet à Besançon.  Et puis, en 1871, la bourgeoisie d’Ornans ne s’était pas montrée tolérante vis-à-vis du peintre condamné pour son rôle dans la destruction de la Colonne Vendôme lors de la Commune de Paris. Le Petit Comtois rappelait que la municipalité avait fait enlever de la place principale une statue due à l’artiste, « le Pêcheur de Chavots ». Et le journal ajoute que Besançon est tout prêt à accueillir les restes de Courbet si ses héritiers persistaient dans leur demande.

Voilà qui a peut-être pu renforcer le désir de noter Courbet le Bisontin dans la salle du Musée où sont exposées ses œuvres.

Extrait de la lettre du maire d’Ornans au Conservateur du Musée des Beaux-Arts de Besançon. Mise en ligne le 19 décembre 2018  sur macommune.info

[…] le bicentenaire de la naissance de l’artiste à Ornans […] n’empêche nullement le Musée de Besançon d’afficher, à l’entrée d’une salle consacrée à l’Ornanais : « Courbet Le Bisontin ». Et de le confirmer, plus ou moins adroitement, en anglais et en allemand !

Vous me permettrez de vous dire que cette affirmation frise le ridicule, et ne manquera pas d’interpeler les connaisseurs sur votre sens de l’histoire. Est-il besoin de vous rappeler que Courbet n’a pas passé plus de cinq ans de sa vie de lycéen au Collège royal de Besançon, qu’il n’a eu de cesse d’obtenir de ses parents l’autorisation (ainsi que les moyens) de monter à Paris, qu’il les a obtenus avant d’avoir vingt ans. Les grandes villes comme Besançon ont la grotesque manie d’accaparer tous ceux qui y passent quelques années de leur vie, et il eut sans doute été beaucoup plus juste de dire « Courbet, le Parisien ». Ce n’est pourtant pas ce que dit le Musée d’Orsay.

La forme de kleptomanie à laquelle vous avez accepté de vous prêter, en préférant « Bisontin » à « Ornanais », ne fait honneur ni à votre ville ni à son Musée. Nous ne manquerons pas de le rappeler aux nombreux visiteurs que nous attendons l’année prochaine, en leur parlant de l’attachement de Courbet pour le pays d’Ornans, et de l’absence de tableau connu représentant Besançon, signé de la main du maître d’Ornans. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s