Un Américain dans la Grande Guerre. Albert Alexander Smith

Les Américains attaquaient dans le secteur de Saint-Mihiel depuis le 12 septembre.

Alexander Smith arrivait alors en France au sein du 807e Régiment d’Infanterie. Memoirevive.besancon nous fait découvrir cet artiste dessinateur et musicien. Il n’eut pas à combattre, arrivant peu de temps avant l’armistice, et il  put exercer son talent en dessinant ses compatriotes et son environnement français.

On apprend sur le site de la Mission Centenaire 14-18 qu’il n’y eut aucun enregistrement de fait pour l’orchestre du régiment auquel il appartenait.

Et que d’autres Américains du nom de Smith dessinèrent comme André Smith au Bois Belleau où les combats firent rage les deux mois précédents.

Le régiment d’Alexander Smith n’était pas basé à Besançon, ni au camp du Valdahon, proche. On peut le regretter car il aurait peut-être croqué tel au tel aspect de la ville et de ses habitants comme le fit Harry Dix en 1944 avec la citadelle de la ville. Je remercie Eric MANSUY pour m’avoir indiqué l’accès à cette ressource.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s